"Une poule sur un mur" chroniqué par le blog "les lectures de Maryline"

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/une-poule-sur-un-mur-a138430110

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/une-poule-sur-un-mur-a138430110

 

Résumé de l'éditeur :

La poule, c’est Jessica, Jess pour les intimes. Le Mur, c’est le mur Facebook de Jef, son ami. Il y commente toute sa vie. Ils se sont rencontrés à la fin d’une soirée costumée à la Souris Verte, à Epinal. Les ennuis ont commencé avec un cadavre dans les toilettes et parce que Simon, le père de Jef, se gominait à la Dapper Dan® et que Jess ressemblait à la caissière au regard bovin de The Big Lebowski, le film des frères Cohen.

Rythmé par des comptines enfantines, un douloureux passage à l’âge adulte avec des sms et des murs Facebook, plein de chewing-gums, un mezzé, des demi-sœurs, et même Sœur Sourire et l’indispensable psychologue de service.


 

 

Mon avis :

J'adore le titre, j'aime beaucoup la couverture et le synopsis est très alléchant. Je me suis donc lancée dans ce roman avec envie. Malheureusement, la mayonnaise n'a pas pris avec moi, j'ai mis un temps fou à le terminer.

Tout d'abord, j'étais complètement larguée parce qu'il y a de nombreuses références au film "The Big Lebowski" et comme je ne le connais pas, je ne comprenais pas tout. Ensuite, il faut avouer que l'auteur est un peu singulier et il nous propose un style d'écriture très particulier. Les chapitres sont assez courts, ils commencent tous par une petite comptine et je n'ai pas vraiment compris pourquoi, je ne voyais pas trop le rapprochement avec l'histoire.

Concernant cette dernière, l'histoire, elle est plutôt banale finalement. C'est une sorte de polar en fait. Des jeunes se retrouvent pour faire la fête, mais le lendemain matin, celle qui est chargée du ménage, Jess, découvre le cadavre d'un des participants à la soirée. Dans la panique, elle appelle Jef qu'elle a rencontré la veille. A tous les deux, ils vont essayer de découvrir ce qu'il s'est passé. Et ça va les mener vers une piste plutôt délicate.

Je m'attendais plus à des choses sur facebook, à du réseaux social, à des conversations SMS et finalement, il n'y a pas tout ça, ou très peu. On suit ces deux jeunes qui passent leur temps à se disputer on se demande même pourquoi ils continuent à se fréquenter, j'ai trouvé leur relation malsaine et désagréable à suivre. Dommage parce que l'histoire aurait pu faire un bon roman, surtout quand on découvre la fin qui est la meilleure partie.

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Louis Gillessen 20/06/2018 14:02

Maryline fidèle à elle-même.