Si les yeux s'ouvraient, une nouvelle signée Louis DELVILLE

Publié le par christine brunet /aloys

 

Si les yeux s'ouvraient


 

Si les yeux s'ouvraient, si mes yeux s'ouvraient, si nos yeux s'ouvraient…


 

Que de "si" pour un geste tellement simple. Ouvrir les yeux, voir le monde tel qu'il est. Voir les autres et voir que, malgré tout, il y a des choses qui vont bien.


 

Depuis plus de soixante-dix ans, nous vivons en paix. Notre pays n'est pas trop mal fichu et notre climat est, comme on dit, "maritime tempéré".


 

Ouvrons quand même nos yeux aux misères des autres, aux pays en guerre ou frappés par les catastrophes naturelles.


 

Mais ouvrons aussi les yeux sur les enfants qui jouent, sur les gens qui rient, sur les trains qui arrivent à l'heure ou sur la naissance d'un petit d'homme accueilli avec amour.


 

Ouvrir les yeux sur l'actualité et comme disait je ne sais plus qui : "Le jour où il n'y aura que des bonnes nouvelles à la une des journaux, cela signifiera que c'est l'exception."


 


 

Louis Delville

 

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis 18/04/2018 15:26

Merci Christina et Jean-Louis !

Texte court certes mais écrit en 15 minutes lors d'un atelier d'écriture.

Christina Previotto 18/04/2018 12:01

Texte court sans doute mais dense et profond ! La philosophie au jour le jour vu par Louis...

Jean Louis Gillessen 17/04/2018 12:30

Joli petit texte, Louis, sur un sujet tellement vaste qu'est l'ampleur de ce qui peut être embrassé par le regard ...