Christine Brunet a lu "Le Camaret d'Achille", le nouveau roman de Marie-Noëlle Fargier

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

J'attendais avec impatience la parution de ce second roman tant j'avais aimé le premier, "La Bukinê d'Anna". J'y ai retrouvé dès les premières pages certains personnages du premier opus (mais celui-ci peut être lu indépendamment, je vous rassure), la plume poétique et très imagée de l'auteur et cet univers entre fiction, passé et présent qui m'avaient interpellée.

Le lecteur voyage, plonge au coeur un paysage presque tangible aux côtés de héros attachants ou haïssables. 

Achille... Quel destin terrifiant ! On frémit, on s'insurge face à la folie d'un homme, à l'obscurantisme d'une époque... pas forcément révolue, d'ailleurs. 

Dans un contexte historique où chacun évolue sur le fil, dans un moment où la guerre de 39-45 frappe à la porte et transforme les âmes, Anna, Victoria, Elena, Marlène et d'autres croisent leurs destins. Nazis, réseaux de résistance, histoires d'amour et de séparations, de joies et de hontes, Marie-Noëlle Fargier prend les lecteurs par la main et les entraîne, au fil du temps, dans les méandres de l'âme humaine. 

Ce roman est un hymne à l'espoir. 

A l'image de la Loire, tumultueuse, sauvage, généreuse et éternelle qui traverse les chapitres du "Camaret d'Achille", les personnages s'offrent, luttent et surmontent, à leur manière, les aléas de la vie. 

Une suite, Marie-Noëlle ? En tout cas, je l'espère ardemment ! 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Noëlle FARGIER 15/12/2017 14:52

Merci Christine et merci à chacun pour vos commentaires.

Philippe D 09/12/2017 21:26

Un billet qui donne envie de...

Jean Louis Gillessen 09/12/2017 15:02

Assurément oui, Christine emballée par cette nouvelle fresque fraîche et par l'auteure, consœur et petite sœur mienne (longue histoire). Marie - Noëlle (qui préfère qu'on l'appelle Noëlle), est une personne généreuse et humaniste, de convictions, valeurs, belles, fortes et pures, qu'elle ne se lasse pas dans son comportement quotidien de vouloir transmettre. Et, pour la satisfaction d'une chacune, d'un chacun, de sublimer par sa plume dans des livres utiles, agréables à lire, passionnants et enthousiasmants. Pas étonnant donc que Marie-No persiste à se pencher sur les liens humains et ce qui en découle. Ce livre certes pourrait, comme la série " Un village français ", être adapté à l'écran ... Bravo à toi, sœurette de cœur, et merci à Christine pour cette splendide fiche de lecture pertinente.

Marie-Noëlle FARGIER 15/12/2017 21:27

Merci frérot :)

Jean-François Foulon 09/12/2017 12:24

De fait, la note de lecture est enthousiaste. Et ce qui est dit du livre donne envie de l'ouvrir.

Edmée De Xhavée 09/12/2017 09:54

Ca semble avoir emporté Christine, car elle en parle avec beaucoup d'élan et de conviction... oui il y a tant à dire sur certains cheminements humains...

Micheline 09/12/2017 09:01

Une super note de lecture pleine d'enthousiasme ! Bravo Noëlle ! Merci Christine pour ton engagement en faveur des auteurs !

C.-L. Desguin 09/12/2017 08:44

Une belle note de lecture pour cette nouvelle parution, ça démarre bien pour Le Camaret d'Achille.

Séverine Baaziz 09/12/2017 08:41

Quelle belle note de lecture ! Merci Christine et bravo Marie-Noëlle !
Un livre qui transporte, des lieux et personnages vivants, saisissants, un talent certain de conteuse...
Extrêmement tentant tout cela :-)