2401, le premier thriller de Bob Boutique chroniqué dans le blog "Interligne"

Publié le par christine brunet /aloys

http://interligne.over-blog.com/2017/11/2401-de-bob-boutique.html

http://interligne.over-blog.com/2017/11/2401-de-bob-boutique.html

 

 

Pour une fois je vous propose un polar alors que je n’en lis presque plus mais celui-ci, né au pays de la célèbre Chimay bleue, m’a paru assez original et plutôt intéressant.     

 

2401

Bob Boutique *

 

J’ai profité d’un voyage en train en Belgique pour lire ce gros roman noir qui raconte une histoire originale, fort complexe, et dont l’intrigue est particulièrement bien construite, surtout la partie belge, par Bobo Boutique, l’auteur. A Chamy, dans le sud de la Belgique, ne pas confondre avec Chimay le village où l’on produit la célèbre bière étiquetée de bleu, un ou plusieurs corbeaux sèment la panique dans la population. D’étranges lettres anonymes parviennent chez certaines personnes qui leur proposent un surprenant marché : le silence sur leurs agissements délictueux en échange de la soumission d’une autre  victime au même mode de chantage. Chaque victime redoutant la divulgation de la vérité se soumet à ce petit jeu.

 

Pendant ce temps, un éminent responsable de la communauté musulmane d’Amsterdam est assassiné lors d’un attentat à la voiture piégée. La police antiterroriste hollandaise, la KMAR, découvre vite que l’auteur de cet attentat viendrait de ce petit village belge de Chamy. Aussi décide-t-elle d’envoyer une de ses inspectrices sur place pour tenter d’en apprendre davantage sur la  population de ce coin de Belgique. La jeune inspectrice comprend vite que des choses étranges se passent dans ce village et, après avoir lié amitié avec une jeune femme perturbée, elle décide de prendre sa place lors d’une réunion occulte à laquelle elle est conviée.

 

Lors de cette réunion, la policière est enlevée et conduite après un long périple à Sion. Son supérieur s’inquiète de sa disparition et lance son équipe à sa recherche avec l’appui de la police belge qui, elle aussi, ne comprend pas le remue-ménage inquiétant qui affecte cette région. Le roman bascule alors dans un autre monde, celui de ceux qu’on présente comme des anormaux, ceux qui sont nés avec des malformations physiques lourdes. Un médecin suisse spécialiste de la tératologie (la science des anomalies de l'organisation anatomique, congénitale et héréditaire, des êtres vivants – selon Wikipédia), avec l’appui d’une secte religieuse qui défend le droit à la vie humaine quelle qu’en soit la forme, étudie ces malformations pour comprendre leur cause. La clinique de ce célèbre médecin semble être le centre névralgique de l’organisation qui manipule la fameuse chaîne constituée par les corbeaux dévoués mais inconscients du rôle qu’ils jouent. Une féroce bataille, pleine de rebondissements, oppose dès lors les polices hollandaises et belges à cette organisation sous le regard intrigué de la police suisse.

 

Voilà un roman noir étonnant, construit sur une intrigue très originale, qui met en scène une organisation particulièrement dangereuse dont les membres ne se connaissent pas et n’ont absolument pas conscience de la portée de leurs actes. Le manipulateur est un génie de l’informatique, il peut anticiper toutes les situations auxquelles il risque d’être confronté. J’ai surtout aimé la partie du roman qui se déroule en Belgique, là où naît l’histoire qui va conduire à l’affrontement définitif. La seconde partie est plus complexe, plus lente, moins rythmée, elle entraîne le lecteur dans un monde beaucoup plus dur à accepter. L’auteur est remarquablement documenté sur le fonctionnement de la police antiterroriste, notamment sur ses activités occultes. Sa connaissance des lieux est elle aussi très intéressante, même si son imagination joue peut-être un rôle important dans la description des sites où il situe l’intrigue.

 

Nul doute que cet ouvrage  enchantera  les amateurs du genre. Personnellement, il m’a appris des choses sur la tératologie et m’a rappelé ce que nous savons tous depuis quelques années, qu’on peut activer des terroristes partout dans le monde sans même sortir de chez soi. Et cela n’est pas rassurant.

Denis BILLAMBOZ

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 14/12/2017 21:24

Un gros succès bien mérité !

Christina Previotto 14/12/2017 15:20

Ce thriller a marqué ma petite cervelle à jamais; du suspense, de l'étonnement, des lieux inattendus, des gens incroyables et des héros brillants, le tout avec une pincée d'amour saupoudré d'humour...

Jean Louis Gillessen 14/12/2017 14:23

Première fois que je lis " Bobo " in plaats van " Bob ". Riche et juste description du roman, mais qui en révèle trop je trouve. Pas grave, 99,999 % des lecteurs de cette critique ont déjà lu 2401. ... Et Chaos.

Séverine Baaziz 14/12/2017 09:49

Quel maillage ! Bravo Bob !
Une histoire savamment tissée :-)

Edmée De Xhavée 14/12/2017 09:41

Ben si tu offres un pack de Chimay bleue à l'achat de ton livre, Bob, je commence à comprendre!!!

Jean Louis Gillessen 14/12/2017 14:24

Rires !