Polichinelle, le nouveau personnage actu-tv, interviewe Sylvie Godefroid

Publié le par christine brunet /aloys

 

1) Sylvie, tu es maintenant chroniqueuse sur Actu-Tv... est-ce cette vieille canaille de Bob Boutique qui t'a forcé la main ?


- Bob commence à bien me connaître et a su trouver les mots qu'il fallait ! Il m'a parlé de belgitude, d'auteurs, de culture... il n'en fallait pas moins pour éveiller mon intérêt. Je vais t'avouer que je suis aussi plutôt joueuse et qu'un défi qui m'est lancé trouve rarement lettre morte. L'équipe d'Actu-Tv me paraît dynamique et passionnée... ça me plait de rejoindre une telle équipe. Ceci dit, je n'ai encore qu'une expérience à afficher au compteur de la chronique. Disons que j'ai passé un essai et que Bob semble avoir apprécié. La suite reste à écrire.


2) En quoi consistera ta rubrique ?


- Je pense que "ma rubrique" comme tu l'appelles mettra l'accent sur les auteurs belges. Je porte une telle belgitude qu'elle n'est pas passée inaperçue aux yeux de cette canaille de Bob ! Il serait aussi question d'auteurs belges de la Sabam puisque mon attachement au droit d'auteur et à la Sabam n'est un secret pour personne. Ceci dit, je suis ouverte à toutes les belles propositions ! Pour plus de détails sur la rubrique qui me sera proposée, c'est à Bob qu'il faut s'adresser. Finalement, nous n'en avons pas parlé tant que ça. On s'est lancé !


3) Aurais-tu un scoop relatif à ton entretien avec Jacques Mercier ?


- Pas de scoop en particulier. Un ressenti oui, en effet, Jacques Mercier mérite la réputation qu'il trimbale chez nous. L'homme est agréable, cultivé, passionné et passionnant. J'ai bu ses paroles, j'ai dégusté ses mots. Un grand monsieur ! Un moment complice que je ne suis pas prête à oublier.


4) Depuis "L'anagramme des sens", ta carrière a fait un bond considérable en avant, comment expliques-tu cela ?


- Qui n'avance pas, recule, non ? Je suis heureuse de lire que ma carrière donne l'impression d'un bond considérable en avant. Tant mieux si c'est ainsi qu'on le perçoit. De mon côté, je poursuis ma route tranquillement et c'est vrai que chaque nouveau livre voit augmenter le nombre de lecteurs. Il est donc plutôt question de progression que de bond, de mon point de vue. Mais je ne boude certainement pas mon plaisir quand je suis arrêtée dans la rue par des inconnus pour parler d'un de mes romans ou d'une interview. C'est déstabilisant et très agréable, il faut bien le reconnaître.


5) Tu es en promo pour "Hope"... as-tu déjà un nouveau projet de roman en vue ?


- C'est en gestation. Il est encore un peu tôt pour en parler. D'autant que des exploitations publiques sont prévues pour "La balade des pavés". On repart sur une adaptation au Théâtre Fou Rire à Anderlecht en septembre 2018. J'aurai sans doute un travail d'écriture à faire pour adapter le texte original. Aussi, le prochain roman devra attendre un peu...


Merci Sylvie.

 

Polichinelle

Publié dans articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C.-L. Desguin 07/11/2017 13:42

J'ai rencontré Sylvie Godfroid plusieurs fois lors de soirées organisées par la Sabam, une personne très pro, une personne de confiance.

Edmée De Xhavée 07/11/2017 08:36

Une belle nouvelle dans l'équipe, nouvelle écrite et nouvelle en chair et en os, belles toutes les deux :)