"Le Feu", une nouvelle signée Louis Delville

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

LE FEU


 

Connaissez-vous Rouen ? Une superbe ville avec de magnifiques endroits et d'excellents restaurants.


 

Cette année-là, mes pas m'ont mené vers les bords de la Seine en direction du Mont-Saint- Michel. Quand je dis mes pas, c'est plutôt ma petite voiture.


 

Quelques heures de route et me voilà face au "Gros-Horloge" et aux rues commerçantes. Il fait un temps splendide et je me promène longuement visitant églises, musées, monuments. Vers quatorze heures, après un bon petit repas, je suis sur la Grand-Place où les touristes déambulent joyeusement. Un banc à l'ombre d'un tilleul m'accueille. Moi, vous savez quand je suis bien, je m'endors et je rêve.


 

Jeanne d'Arc est face à moi. Enchaînée, elle marche vers le bûcher. La foule est silencieuse tant la jeune fille est digne dans sa robe de bure. Le bourreau la ligote sans ménagement, un officier lit l'acte d'accusation. Au fur et à mesure des mots, les spectateurs grondent. Une folle rumeur se propage. Elle va être sauvée par un ange. C'est sûr, Dieu ne la laissera pas mourir !


 

À présent, Jeanne est seule. Elle domine les gens qui prient. On allume une torche et les aide-bourreaux mettent le feu aux quatre coins du bûcher.


 

La fumée se fait plus épaisse, les flammes grandissent. Je sens la chaleur, j'ai le réflexe de me reculer ce qui me réveille.


 

Quel est le sale gamin qui a mis le feu à la poubelle juste à côté de moi ?


 


 

Louis Delville


 

 

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis 12/11/2017 09:43

Au feu !

Merci !

Pâques 11/11/2017 18:57

J'aime beaucoup et la chute est drolatique ;-)

Micheline 11/11/2017 09:24

Une histoire qui a connu un beau succès lors d'un atelier d'écriture !