Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Didier Moné nous propose deux poèmes extraits de son recueil "A fleur de plume"

16 Septembre 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

 

 

ET SI L’ON PARTAIT ( extrait)

 

Et si l’on partait,

Par-delà les montagnes, contempler la lagune
Qui dessine à l’aurore sous un manteau de brume
L’ombre des murs aux charmes éternels
Masques et costumes, patrimoine universel
Façades défraîchies par le temps qui s’étire
Cachots oubliés qui se noient pour mourir.
La valse des barques et Vaporetto
Emportant dans leurs pas au fil de l’eau
Sourires et paysages à jamais immortalisés
Sous les yeux d’amoureux aux promesses d’éternité.

 

 

SERENADE POUR UNE MÉGÈRE

 


À ta voix criarde qui jamais ne se tait
Tes hurlements de folle en furie
Et cette langue qui médit
Et crache sans arrêt
Sa fétidité, sa pestilence
Son lot de perfides allusions
Comme un volcan en éruption…
À tes mots mal choisis
Ta vulgarité, ton hypocrisie,
Je préfère le silence !

Loin des yeux, et loin du cœur
J’avoue, je te préfère ailleurs.
Loin de ton corps qui ne m’émeut plus
Tel un radeau à la dérive
Qui disparaît dans l’inconnu
Emporté par les vagues successives
Au fardeau de ta présence
Je préfère l’absence !

À tes caresses qui m’ôtent toute envie
Tes blagues tant de fois répétées
À ce serment qui enchaîne ma vie
Tue mes rêves, emprisonne ma liberté,
C’est une certitude,
Je préfère la solitude !
 
À la vie avec toi
Sans passion ni folie,
Je le crie sur les toits,
Je préfère la mort, dès aujourd’hui !
 
 
Didier Moné

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pâques 17/09/2017 15:01

Et vlan ! La mégère abandonnée !!!

Micheline 17/09/2017 10:36

"Et si l'on partait" me touche beaucoup.

Edmée De Xhavée 17/09/2017 08:22

Et voilà une mégère avec qui on ne prend pas de pincettes :)