Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Jean-François Foulon nous parle de son nouveau roman "Ici et ailleurs"

24 Juin 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #présentations

 

ICI ET AILLEURS


 

Ainsi donc mon troisième livre vient de paraître chez Chloé des Lys. Après un roman, « Obscurité » (qui relatait le désarroi d’une femme qui quitte son compagnon et qui erre à travers la France avec ses deux enfants, ne sachant où aller) et après un recueil de textes poétiques en prose ou en vers libres, « Le temps de l’errance », voici maintenant un recueil de nouvelles, « Ici et ailleurs ».

Pour être tout à fait précis, il ne s’agit pas de nouvelles au sens propre, car certains textes peuvent faire une vingtaine de pages voire même davantage. De plus, il n’y a pas forcément une « chute » finale, ce qui caractérise souvent le genre de la nouvelle. On devrait donc plutôt parler de courts récits. La première partie, qui s’intitule « Afrique » donne en fait le point de vue de différents personnages sur un même événement, à savoir l’assassinat d’une jeune femme médecin qui travaillait en République démocratique du Congo dans le cadre de Médecins sans frontières. Il ne s’agit nullement d’une intrigue policière, mais plutôt d’une tentative de cerner les motivations qui ont poussé les différents protagonistes à se retrouver à cet endroit et à agir comme ils l’ont fait. On scrute donc plutôt leurs états d’âme, leurs peurs, leurs angoisses, leurs désirs. Mais finalement, les points de vue différents de ces personnages forment un ensemble qu’on pourrait finalement qualifier de petit roman.

Les histoires de la deuxième partie se déroulent toutes en Amérique du Sud et elles ont une approche plus politique et sociale. On parle de pauvreté, de dictature, de révolutions, mais toujours à travers le point de vue de gens ordinaires. Mon but était un peu de décrire la manière dont les hommes (et les femmes car beaucoup de mes héros sont des héroïnes) décident de rester debout au milieu de toutes les adversités qui les accablent. Mon regard sur mes personnages est donc essentiellement humain.

La troisième et dernière partie regroupe des récits se déroulant en Europe. J’y aborde d’une manière un peu désabusée des thèmes qui nous sont familiers : le chômage, la perte des illusions, le vieillissement, la maladie d’Alzheimer, etc.

Le titre initial de mon recueil était « Quelques nouvelles du monde » puisque ce qui relie tous ces récits c’est précisément le fait qu’ils se déroulent aux quatre coins de la planète. Comme je trouvais ce titre peu percutant, j’ai préféré celui de « Ici et ailleurs », qui permettait de conserver l’idée initiale tout en faisant un petit clin d’œil à Paul Verlaine et à son livre « Jadis et Naguère ».

Que dire encore ? Que je suis passé à l’impression « en collection », ce qui a permis de diminuer fortement le prix du livre, ce qui n’est pas négligeable. En effet, on sait que le grand public a tendance à n’acheter que les auteurs connus, autrement dit ceux dont on parle dans les journaux et à la télévision. On ne peut que le regretter, mais c’est comme cela. Dès lors, quand on est un écrivain inconnu, mieux vaut proposer ses livres à un prix abordable, c’est un atout qui n’est pas négligeable.


 

Jean-François Foulon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean-François Foulon 25/06/2017 15:11

De fait, de même que le lecteur peut parfois être perdu à la fin d'un livre, quand il doit abandonner les personnages auxquels il s'est attaché, l'auteur lui aussi reste souvent désorienté quand il a fini d'écrire.

Edmée De Xhavée 25/06/2017 08:17

Je sens bien le fil conducteur entre ces nouvelles, bien trouvé. Ca t'a imposé de te mettre "dans la peau" de pas mal de gens vivant pas mal de situations, j'espère que tu as récupéré la tienne :)