Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

"Elle avait toujours aimé la pluie", une nouvelle de Marcelle Pâques

8 Mai 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

 

 

Elle avait toujours aimé la pluie

 

 

 

 

 

 

Il y a sur cette terre

des gens qui s'entretuent ;

c'est pas gai, je sais.

Il y a aussi des gens qui s'entrevivent,

j'irai les rejoindre.

Prévert

 

 

Après avoir subi une mastectomie, Chloé H sortit de l'hôpital, hébétée, sonnée ...

Un peu comme il y a un an, après l'attentat qui avait coûté la vie à son amoureux.

Elle se retrouvait sur le trottoir, seule, fragile, comme ce petit piaf qui barbotait dans la flaque d'eau ...

Il y a un an, c'était une mare de sang ! Yann venait de mourir sans comprendre, étonné de ce qui lui arrivait ...

Vraiment une drôle d'époque, des attentats un peu partout !

Tout le monde répétait " pas d'amalgame, pas de haine".

Les pauvres étrangers, coupables d'avoir une tête d'étranger !

Mais nous sommes tous l'étranger de quelqu'un, avoir une tête d'étranger, cela ne veut rien dire !

 

Alors bravement, Chloé avait sauté les étapes du deuil ...

pas de colère, juste une rose déposée sur les lieux de l'attentat, des mots d'espoir et de paix sur sa page facebook.

En échange elle avait reçu des centaines de messages d'encouragement saluant sa dignité.

Et puis, - les autres - ils passèrent à autre chose, les vacances, les grèves, etc ... la vie continuait ...

Mais elle - la nuit - elle pleurait ( seule) dans le grand lit, se remémorant les rêves,

les fous-rires partagés.

Plus jamais sur elle le poids tendre du corps de Yann, le désir qui les emportait vers les étoiles.

C'était fini .

Mais pourquoi ? pourquoi ?

 

Un jour son sein droit, celui qui avait gardé en mémoire les dernières caresses, celui que Yann appelait " Jules" ...

Un jour il s'était rebellé !!! Une boule d'angoisse, de colère, s'était formée inexorablement.

Il avait fallu se rendre à l'évidence, accepter le verdict des docteurs,lui dire - Adieu -

Chloé, troublée leva les yeux vers le ciel où passait un vol d'oiseaux dans un battement d'ailes ...

- Pardon Mademoiselle ! Un gamin l'avait bousculée, elle lui sourit.

Une jolie frimousse, un regard curieux. Il ressemblait singulièrement à la photo de Yann enfant, une photo qu'elle conservait précieusement.

Pardon ! il insistait, décontenancé par cette demoiselle bouleversée qui le dévisageait des larmes plein les yeux.

Elle sourit, je te pardonne, ce n'est pas ta faute, un accident, un obstacle sur le chemin ...

Il était rassuré. Oui, Mademoiselle, bonne journée !

-Merci, à toi aussi.

Un taxi s'arrêta à son hauteur, elle s'y engouffra en soupirant d'aise.

Une légère pluie printannière chantait contre les vitres.

Elle avait toujours aimé la pluie ...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fred 10/05/2017 10:37

Ca ferait un superbe court métrage... faut en parler à Marc

Pâques 09/05/2017 22:11

Merci Philippe !
C'est vrai nous en parlions justement pendant " L'arbre à palabres" c'est nous qui palabrions hi hi hi
Merci pour ton commentaire :-)

Philippe D 08/05/2017 20:27

Marcelle m'en parlait justement hier ! Curieux hasard...
Après la poésie, une histoire pour petits, voilà les nouvelles de Marcelle. Ça rime aussi !
Une nouvelle très juste, issue de la vie que vivent des milliers de personnes. Une vibrante vérité !

marie noelle fargier 08/05/2017 18:41

Emouvant, un hymne à la vie ! Merci et bravo Marcelle !

Pâques 09/05/2017 22:12

Merci Marie-Noëlle ! :-)

Pâques 08/05/2017 16:10

Merci Carine-Laure et Edmée !!!
De beaux commentaires, je me sens motivée pour la suite hi hi hi

Edmée De Xhavée 08/05/2017 15:39

Bien entendu je m'attendais à aimer ta nouvelle, mais pas à autant vibrer en la lisant. Cette douceur invincible, de talent pour conserver le bon à l'horizon et dans les souvenirs et aussi dans les méchancetés du présent. Il reste le trésor inépuisable de tout le bien qu'on a eu, qu'on nous a fait. Chloé est riche! Merci pour cette très belle nouvelle!

C.-L. Desguin 08/05/2017 14:59

Comme un arrêt sur image, c'est très beau.

Pâques 08/05/2017 14:23

J'oubliais ... Merci Christine ;-)

Pâques 08/05/2017 13:45

Merci Jean-Louis, Laure, Micheline !!!
:-)

Jean Louis Gillessen 08/05/2017 13:40

Deux réalités mélangées dans un texte subtil, simple, émouvant. Une plume agréable à lire. J'aime beaucoup la gravité détournée dans la légèreté, sur fond d'un flash où l'enfant entre dans la composition.
Très beau. Partagé sur FB. Merci et reconnaissance, Marcelle, pour cette belle nouvelle qui est aussi un rappel.

Laure Hadrien 08/05/2017 09:19

Oui la colère rentrée nous ronge de l'intérieur. Très juste. Merci Marcelle.

Micheline 08/05/2017 08:48

Merveilleuse ode à la vie ! Bravo, Marcelle !