Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Edmée de Xhavée a lu "Des lames et des lumières" de Carine-Laure Desguin

8 Février 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

J’ai lu Des lames et des lumières de Carine-Laure Desguin (Edmée De Xhavée)

 

Je ne le dirai jamais assez – ni trop - , la poésie n’est pas ma Lorelei. Non que je n’aime pas et fasse « pouah, des poèmes… passons notre chemin »,  mais c’est souvent un langage qui me perd en cours de route… Bref, j’en lis « par-ci, par-là » et c’est en général parce que je connais l’auteur.

Ce fut donc le cas cette fois-ci. Il faut dire que l’objet est séduisant : une préface d’Eric Allard, préface qui donne, en quelque sorte, une boussole pour le voyage. De très belles illustrations de Catherine Berael, et une présentation à la fois chic, sobre et soignée.

Et puis on bat les cartes. Coupez-les de la main gauche. Un deux trois c’est parti.

Il y a des astres, des paniers d’horoscope, le destin et sa papesse des mystères, des heures longues, Des mots et images qui déferlent, parfois très hermétiques pour moi, mais quelque part il me semble que la musique, oui, la musique… quelque chose en moi la comprend et l’accueille. Il y a des pirouettes, des chromos tendres (ah, ce joli prince amoureux charmé par les elfes sur un pont de boucles d’or…), des hallucinations en 3D (la victoire dans son chariot de soleils tiré par des chevaux de sang qui s’élance du septième ciel…), des contes effrayants (les sorcières qui comptent des coquillages sur des nappes secrètes tissées de fils aux reflets d’écume et de serpents…). Il y a, oui, de tout ! On est dans un shaker de perceptions quasi-oniriques mais de celles qui vous collent à l’âme au réveil…

Ça, c’est pour la première partie du recueil… C’est la partie qui nous introduit aux cartes et à leur regard sur le monde, sur nous. Mais la seconde partie, celle qui est illustrée… elle s’impose d’elle-même avec un rythme psalmodiant, révélateur.  Après le tourbillon précédent, on est arrivés dans le lieu où tout s’éclaire, tout se calme, se révèle.

Bravo Carine-Laure pour m’avoir amenée à lire tout un livre de poésies, mais surtout à ne pas m’y ennuyer, et avoir le plaisir d’en parler…

Edmée de Xhavée

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 08/02/2017 21:29

Edmée est comme moi, elle a du mal avec la poésie. Alors, si elle a lu ce bouquin jusqu'au bout, c'est qu'il en vaut vraiment la peine !

Edmée De Xhavée 08/02/2017 09:18

Je dois dire que oui, j'ai aimé, j'ai été emportée malgré moi, il faut dire que je sais que ta plume est quelque peu folle et pythie, et que je l'ai suivie sans "me poser de questions"... Bien m'en a pris!

marie noelle fargier 08/02/2017 08:56

Belle note de lecture d'Edmée qui reflète bien ce livre si particulier.

Après avoir lu "des lames et des lumières", j'étais si enthousiaste que j'avais eu envie de partager mes impressions : "Je viens de découvrir "Des lames et des lumières". Je dis "découvrir" car ce recueil n'est pas une simple lecture, il est la découverte de cet univers qu'est la tarologie, avec un regard unique. Après la préface d'Eric Allard, le ton est donné, non pas "le ton", la symphonie. Une préface fidèle à l'écriture de Carine-Laure Desguin. Comme le dit Eric Allard, le "je" n'est pas présent. Et pourtant, chaque poème touche une partie consciente ou inconsciente du lecteur. Le "je" se promène au grès du "jeu" de chaque lame que je retrouve par une illustration magique de Catherine BERAEL. Je dirai de ce livre qu'il est un chemin initiatique, un chef d'oeuvre de la première à la dernière page. De plus sa qualité d'impression renvoie aux livres d'autrefois. Quel voyage !"

BRAVO !

Christine 08/02/2017 08:28

Super note de lecture. On sent l'inventivité et l'originalité de Carine-Laure, son côté si atypique que j'aime découvrir tant dans sa prose que dans ses poèmes.

Carine-Laure Desguin 08/02/2017 07:16

Merci chère Edmée, te voilà prise dans les filets d'une poésie où les horoscopes se vautrent sur des tissus de moëlle avec toutes sortes d'encombrants. J'invente mais dès 07h15 l'imagination est là...
Merci à Christine d'accueillir sur son blog les notes de lecture concernant des livres édités à droite et à gauche =D