Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Voyage, un extrait du recueil de "L'ombre du reflet" de François Iulini

10 Février 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Voyage

 

C’est ainsi ; la beauté parfois ça devient laid

Les yeux rouges, éblouis ; le stop veut qu’on le marque

On doit si c’est possible chercher ailleurs… un arbre

Et faire le mort ; rajeunir un lacrymal lac

Ou torcher désinvolte la morve des regrets


 

Sur un ferry swinguant sa vieillesse flemmarde

J’ai reposé mes yeux sur le rien de la mer

Et le bleu tambourin a fait danser mes songes

Libidineux refrain ; chanté les doigts diserts

Vogue rancœur vogue, seule la vie cauchemarde


 

Et te voilà ma ville où tous les fleuves plongent

Rhône, Saône, Bosphore, oued, Uélé

Niqabs et boubous de semoule ont blanchi

L’asphalte certitude qui nous avait menés

Aux cimes ;


 

- Nous partageons désormais nos mensonges ! -

 

 

François Iulini

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie noelle fargier 10/02/2017 17:15

Magnifique écriture ! J'aime particulièrement la dernière strophe. Comme dit Micheline, de très belles images et une expression très forte ! Bravo !

Micheline 10/02/2017 09:13

De magnifiques images. Par exemple : "Sur un ferry swinguant sa vieillesse flemmarde
J’ai reposé mes yeux sur le rien de la mer". Bravo !