Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Poème barbare, extrait de "L'ombre du reflet" de François Iulini

6 Janvier 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Poème barbare

Je regarde le jour renoncer sur l’Arno,

Périssent les couleurs en poésies barbares

Quand le soleil se barre, s’enluminent les mots


 

La nuit cachée dans l’ombre au règne se prépare

Renaissance violette d’un bleu à l’agonie

Dans l’ultime soupir la palette s’égare


 

Plus lumineuse encore sous la lune qui luit

La noire solitaire chuchote ses étoiles

Et chinoise la ville dans l’Arno qui s’ennuie


 

Quand viendra le moment du regard qui se voile

Ô poème barbare viens apaiser mon cœur

Et réchauffer mon âme à l’incendiaire toile


 

Eloigne la clarté et les sombres douceurs

Rappelle à ma mémoire le dantesque chaos

Lorsque les rimes heurtaient les dernières lueurs


 

Laisse-moi voir le jour renoncer sur l’Arno

 

 

François Iulini

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian Eychloma 07/01/2017 09:18

D'accord avec Noëlle, découverte d'un grand poète... Couleurs pâlissantes d'un crépuscule sur Florence...

Micheline 07/01/2017 09:15

Vraiment très beau !

marie noelle fargier 06/01/2017 17:55

De la Grande Poésie ! Très beau !