Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Philippe Desterbecq a lu "Mâle en patience" de Vincent Knock

14 Janvier 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Philippe Desterbecq a lu "Mâle en patience" de Vincent Knock

Quand une femme a une soudaine et très forte envie d'enfanter, de mettre un petit bout au monde, de donner à son couple une grande preuve d'amour, on parle de l'appel du ventre. 

Et quand c'est l'homme qui a très envie d'avoir un enfant, d'avoir une descendance, de souder son couple avec une nouvelle vie, ça porte un nom?

Antoine a 35 ans, est professeur de français et est marié à Camille, une avocate assez carriériste. Un jour, il entend une conversation qui résonne en lui comme un appel : un enfant, s'il faisait un enfant?

A partir de là, l'idée devient une obsession. Il en parle à sa femme qui ne veut pas en entendre parler pour le moment. Comment la persuader d'être mère? Comment lui faire comprendre qu'il manque quelque chose dans leur couple : la présence d'un enfant, d'un morceau d'eux-mêmes? Antoine fera tout pour y arriver ! 

Mais il ne suffit pas de le décider. On n'a pas (nécessairement) un enfant quand on le désire ! D'ailleurs Camille le désire-t-elle vraiment ce petit être dont Antoine ne cesse de parler? 

Et là, c'est le parcours du combattant : examens plus ou moins humiliants pour les deux protagonistes, prises de température, abstinence, "spécialistes de la fécondation en bocal",... En résumé : médicalisation de la procréation !

S'en suivent espoir et déception, encouragement et découragement, bonheur et tristesse...

Il n'y a pas à dire, ça sent le vécu ! Tous les détails sont donnés avec précision ! Vincent Knock en connait un morceau sur procréation médicalement assistée ! 

Un livre très bien écrit et très bien documenté ! 

Vincent Knock est professeur et cela se remarque, car là aussi, ça sent le vécu ! Lisez plutôt : 

"Depuis que je suis scolarisé, je souffre d'insomnie et de maux d'estomac chroniques à l'approche de la reprise des cours."

"Quand on pense à toutes ces heures grappillées sur le week-end pour  préparer des séances motivantes qui n'arrivent même pas à les intéresser!"

"Benoit doute de sa motivation à enseigner à des élèves qui n'écoutent rien et paraissent blasés de tout."

"Notre métier consiste à leur donner des repères grâce aux manuels scolaires confectionnés par des gens qui savent ce qu'est un élève (d'où leur démission de l'enseignement pour travailler comme directeur de collection chez Hachette-éducation ou Bordas)."

Merci à Vincent Knock pour ce cadeau inattendu. 

 

 

 

 

Philippe Desterbecq

D'un livre à l'autre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rolande Michel 15/01/2017 15:06

C'est, en effet, un excellent roman que j'ai beaucoup apprécié. Ce besoin d'enfant, souvent attribué aux femmes, est éprouvé par un homme. Convaincre son épouse, si bien installée dans une routine qui lui permet de réaliser ses souhaits de femme carriériste, n'est pas sans difficultés. Des tensions naissent. Cependant, l'amour gagne. Animés par un même désir, les époux ont à affronter bien des difficultés. Ils recourent à la fécondation assistée, avec tout ce que cette démarche peut avoir de traumatisant, pour le père surtout, ils en appellent même à des charlatans, pour en arriver à... je crois bon de vous laisser deviner ou plutôt découvrir ce qui les attend. Ce livre, je l'ai placé, bien en vue, dans ma bibliothèque.

Philippe D 14/01/2017 20:56

Un sujet pas souvent traité alors je vous invite à lire ce bouquin.

Pâques 14/01/2017 18:59

Un beau sujet, une autre approche du désir d'enfant vue par ( l'homme) ...

C.-L. Desguin 14/01/2017 14:08

Un livre qui attire d'emblée par sa couverture. Et puis la lecture de Philippe Desterbecq nous invite à découvrir entre autres un sujet pas si souvent traité, les frustrations de l'homme face à la maternité. Mais si on ouvre les yeux, on remarque que pas mal de femmes sont carriéristes, eh oui...

Jean-François Foulon 14/01/2017 11:30

Oui, rien que pour cet "apostolat de l'enseignement", cette frustration du professeur à éduquer et à enseigner quand même, malgré des programmes de plus en plus contestables, ce livre vaut manifestement le détour. Le héros vit une double frustration : dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée.

Edmée De Xhavée 14/01/2017 09:00

Ce que dit Noëlle est si vrai, l'homme n'est souvent vu que comme un "accessoire" à la procréation, comme le mêle qu'on peut décapiter une fois qu'il a rempli son office :) Et j'imagine que Philippe D a apprécié le regard de Vincent sur... l'apostolat de l'enseignement!

marie noelle fargier 14/01/2017 07:43

"Le Mâle en patience", j'ai envie de dire : "enfin on en parle et on l'écrit !" "Le Mâle" a tellement été exclu du cercle bien fermé de la maternité qu'il est temps que sa place réelle et essentielle soit reconnue ! Une belle fiche de lecture qui traduit l'intérêt de Philippe Desterbecq pour ce bouquin à multiples messages. Une couverture très parlante aussi. BRAVO !