Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Le rêve, une poésie signée Marie-Noëlle Fargier

14 Novembre 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

Le rêve

*

*

Si le rêve quittait mon aujourd'hui

Pourrais-je sentir la pluie ?

Pourtant elle éclate sur ma peau

Si le rêve quittait mon horizon

Pourrais-je entendre les sons ?

Pourtant ils pleurent sur mes maux

Si le rêve quittait mon passé

Pourrais-je surprendre mes souvenirs ?

Pourtant ils rient sur mon ingénuité

Si le rêve quittait mon avenir

Pourrais-je imaginer des mots?

Pourtant ils cognent sur mes paupières

Ouvertes à un ciel, des arbres, des mers, des êtres

Imaginaires

D'un bleu parfait, d'un vert lumineux, d'écumes blanches, de chair douce et de sang clair

Le rêve est là, je le libère et m'envole avec lui, sans bruit

Depuis si longtemps...

Il devient ma vie, les yeux clos

*

Et quelques fois...

L'eau se glace, le lointain se mure, la mémoire se grise

La réalité surgit, elle m'emprisonne et m'enferme près d'elle, sans émoi

Depuis si longtemps...

Alors, je suis chahutée, et si triste

d'un bleu délavé, d'un vert éteint, d'écumes noires, de chair meurtrie, de sang séché

*

J'appelle l'ondée fine, les notes symphoniques, les couleurs d'autrefois

Pour le retrouver, Lui, le rêve

Encore longtemps....

J'existe par Toi.

M-Noëlle Fargier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marie noelle fargier 14/11/2016 21:25

Je pense que nous sommes une jolie bande de rêveurs ! :)

Philippe D 14/11/2016 20:24

J'aime beaucoup le rythme régulier du début du poème, moi qui ne suis pas très attiré par ce style littéraire...

Pâques 14/11/2016 19:31

C'est très juste " J'existe par toi"
Que serions nous sans la possibilité de rêver ?

Micheline 14/11/2016 13:39

Une poésie très sensorielle. J'aime beaucoup.

Laure Hadrien 14/11/2016 11:09

Très belle poésie, si vraie.
Le rêve est pour moi synonyme d'élan vital. Lorsqu'il nous quitte, c'est la déprime.
Et ce qui suscite le rêve c'est très souvent l'amour...

Séverine Baaziz 14/11/2016 11:03

Très joli !
Ah, le rêve... sans lui, je vous le dis, je risquerais de me robotiser ;)
(parole d'informaticienne)

Edmée De Xhavée 14/11/2016 09:06

Le rêve est finalement le squelette de tout. On peut se rêver un passé construit sur des "si seulement", on peut plonger dans un avenir, on peut charger le présent de merveilles inconnues, mais le fait est que c'est souvent le rêve qui porte le réel et lui donne l'apaisement...

C.-L. Desguin 14/11/2016 07:27

...Si le rêve quittait mon avenir
Pourrais-je imaginer des mots?... J'ai presqu'envie de dire A vos stylos...