Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Home Sweet Home, le dernier poème de Christian Van Moer publié dans l'Inédit d'oct/nov 2016

18 Janvier 2017 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Home Sweet Home, le dernier poème de Christian Van Moer publié dans l'Inédit d'oct/nov 2016
Home Sweet Home, le dernier poème de Christian Van Moer publié dans l'Inédit d'oct/nov 2016
Home Sweet Home, le dernier poème de Christian Van Moer publié dans l'Inédit d'oct/nov 2016

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Salvatore Gucciardo 18/01/2017 21:46

Très touchant ce beau poème du regretté ami Christian. Son ressenti poétique qui vient du cœur et un chant lyrique très émouvant!

Philippe D 18/01/2017 20:20

Un petit clin d'oeil à Christian qui nous regarde sûrement de là-haut...

Christian Eychloma 18/01/2017 09:47

Très émouvant poème, même si le "mouroir" ne fut sans doute pas le sort de Christian lui-même, comme il l'est effectivement de tant d'autres. Ainsi va la vie car, hélas, on sait bien que tout nous est prêté...

Micheline 18/01/2017 09:00

Un sonnet qui donne à réfléchir sur le cours de la vie et qui me parle (je fais partie d'une chorale qui preste de temps en temps dans des maisons de retraite).

Edmée De Xhavée 18/01/2017 08:42

Oui, "l'avant-dernière demeure" est souvent un mouroir. On n'a pas toujours le choix, ni du lieu ni de l'état dans lequel on y arrive et reste. Mais, pour y avoir visité mon père pendant cinq années, je peux dire que si beaucoup en effet, sans doute se sentant mis au rebut et à l'oubli, se laissent oublier et disparaissent peu à peu dans un "autre monde". D'autres, comme mon père et certains de ses amis faits sur place, restent qui ils étaient, avides de leurs émissions culturelles, de leurs échanges ardents au sujet de la politique, de leur temps, de l'avenir tels qu'ils le voient.

Christian avait de beaux rêves. J'ai aussi longtemps rêvé de ma "cabane au Canada" avec les raquettes appuyées au mur et mon pot de beurre d'érable :)

Christian, mon livre préféré de toi, c'est La belle oubliance.

Christian Eychloma 18/01/2017 09:49

Ah, nos rêves de gosse !...

marie noelle fargier 18/01/2017 07:21

Le toit dont on rêve au fil du temps au gré de son propre soi qui grandit jusqu'au moment fatal. Ce poète qui sait devenir son univers, ne faire qu'un avec lui, juste avec des mots. Ces mots de Christian Van Moer ont été lus, se lisent et se liront et se vivent. Aucun mouroir ne prendra la place de leur "home sweet home".

Christian Eychloma 18/01/2017 09:51

Je rêve de chibottes... :)