Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Philippe De Riemaecker nous propose de découvrir "Cape verte", le dernier roman de Patricia Fontaine

6 Décembre 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

 

Des plumes de talent, il en existe jusqu'au cœur du Brabant Wallon. Preuve en est, le roman écrit par la Jodoignoise Patricia Fontaine. Difficile de le rater, la presse avait souligné la qualité de l'ouvrage.

Soyons honnêtes, ce roman, "Cape Verte", ne se lit pas d'un simple regard distrait. Ce serait prendre le risque de se perdre au creux de l'intrigue

"Cape verte" fait partie de ces ouvrages qui nous saisissent la main pour un voyage peu ordinaire. Ce n'est plus une lecture, c'est un rebondissement, un moyen de remonter le temps, les siècles, pour suivre deux destins au féminin. Des chemins qui se tracent séparés par les ans et pourtant, sont ils si différents ? Histoire(s) de femmes écrite par une femme et : c'est bien réussi ! Ne me demandez pas de vous dévoiler l'intrigue, je m'y refuse pour préserver votre plaisir.

J'ai aimé me laisser porter par le courage de ces filles d'Ève. J'ai adoré percevoir ces sensibilités et parfois, pourquoi pas, une pointe de fantasmes distillée avec pudeur.

J'ai vibré, me laissant entraîner au cœur d'un lieu de distraction que l'on jugerait aujourd'hui d'un regard fripé par la bienséance.

Certes, autre époque, autres mœurs. Il était un temps ou ces établissements portaient enseigne sans que l'on ne parle de vice. Oui, je me suis laissé porter par les respirations d'une jeune fille perdue dans ce tumulte et qui découvre l'amour sans reconnaître le visage de ce bouleversement.

Mais de résumer ce livre serait vous mentir. Nous approchons les sectes, nous sommes amenés au cœur de réunions insolites. Manipulation et Machiavel se cachent entre les lignes. Une femme doctorante qui découvre que son entourage devient source de méfiance. Ce n'est pas qu'un roman, c'est une toile d'aranéide qui nous englue dans une sorte de labyrinthe démoniaque. Éternel combat entre le bien et le mal, à condition de pouvoir les différencier sans se tromper.

Patricia Fontaine, votre livre est beau, bien écrit, il mérite nos regards et notre admiration. Il est digne de notre concentration. Cape Verte, se l'offrir pour préparer l'automne, c'est peut-être ainsi que le printemps s'apprête.

Je gage qu'une suite ne saurait tarder... Si ce pressentiment venait à se vérifier, je serais probablement le premier à me précipiter.

 

Philippe De Riemaecker

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Micheline 07/12/2016 11:16

Patricia Fontaine est une auteure passionnante que j'ai eu l'occasion d'écouter parler de son livre.

Marcelle Dumont 06/12/2016 16:04

En effet, cet article est bien alléchant. On a envie d'embarquer pour un mystérieux voyage. Et de se laisser envoûter.

marie noelle fargier 06/12/2016 15:34

Le titre m'inspire déjà ! Il respire l'intrigue et peut-être un peu de superstition. Et traverser les siècles n'est pas déplaisant ! Cette note de lecture est colorée mais la cape garde son univers et forcément ça donne envie d'oser le découvrir...

Edmée De Xhavée 06/12/2016 09:17

Enfer et damnation! J'ai une furieuse envie de lire ça moi aussi...C'est en tout cas présenté avec à la fois la discrétion sur l'intrigue, un minuscule lever de voile sur un des lieux, et une envolée que l'on sent sincère sur le ,plaisir que l'on peut éprouver à cette lecture!!

Carine-Laure Desguin 06/12/2016 06:49

Voilà une note de lecture qui en dit juste assez pour éveiller notre curiosité.