Le blog "D'un livre à l'autre" de Philippe Destebecq a lu "2401" de Bob Boutique

Publié le par christine brunet /aloys

http://phildes.canalblog.com/archives/2016/07/29/34080427.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=phildes

http://phildes.canalblog.com/archives/2016/07/29/34080427.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=phildes

Le blog "D'un livre à l'autre" de Philippe Destebecq a lu "2401" de Bob Boutique

29 juillet 2016

2401 de Bob Boutique

"2401" (mais au fait, pourquoi ce titre?) se trouvait dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois. Comme il fait quand même son poids (450 pages), j'ai voulu attendre les vacances pour le lire. Et bien m'en a pris car ce "policier/thriller", comme Bob le nomme lui-même, est un véritable page-turner.

A quoi reconnait-on un bon thriller?

Au nombre de meurtres? Non, certainement pas !

Aux forces de police déployées? Pas plus !

Au héros bien méchant, prêt à tout pour arriver à ses fins? Que nenni !

Au suspense qu'on y découvre? A l'envie qu'a le lecteur de tourner les pages vite, de plus en plus vite? Tout à fait ! Quand le lecteur se dit : "Encore un chapitre, puis je vais me coucher." "Allez, encore un et j'arrête". " Un tout dernier pour aujourd'hui". Là, c'est gagné, l'auteur a réussi son bouquin !

Et c'est bien ce qui s'est passé avec ce roman de Bob Boutique ! J'ai avalé les 450 pages en très peu de temps !

Je sais que Bob veut garder le mystère sur son livre, mais comme certains lecteurs commencent à dévoiler un peu l'intrigue sur leur blog (voir ici ou ici), je vais quand même vous en dire quelques mots, de quoi vous donner l'envie de foncer dans votre librairie préférée pour commander ce bouquin.

Tout commence par une lettre anonyme, une lettre de dénonciation que reçoit un des personnages de l'histoire. A son tour, il devra en envoyer une du même acabit. C'est une chaine de corbeaux qui va alors s'étendre sur le village...

Un service demandé pour un service rendu, les corbeaux sont redevables à leur "gourou" qu'ils ne connaissent pas.

Le meurtre d'un imam à Amsterdam va mettre le feu aux poudres et intéresser la police belge et hollandaise. Leur enquête les conduira en Suisse, dans une clinique un peu spéciale... (ben non, je ne vais quand même pas tout vous dire!)

Sachez que tous les ingrédients sont là pour faire de ce roman un bon thriller : des meurtres, des meurtriers...qui ne sont pas responsables (comment ça?), une enquête palpitante, des rebondissements réguliers, des enquêteurs que rien n'arrête, une petite dose de séduction, et bien sûr, le suspense dont je vous parlais au début.

Je n'en ai pas trop dit, Bob?

Philippe Desterbecq

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 20/09/2016 21:24

J'attends la suite avec impatience...

Christina Previ 20/09/2016 15:19

J'ai aussi adoré ce livre, on est happé par l'intrigue dès le début. Suspense garanti tout au long du récit et le lecteur est sur des charbons ardents du début à la fin. Une petite touche ou louche d'humour pour égayer le tout et le tour est joué !

Micheline 20/09/2016 13:21

Note de lecture on ne peut plus accrocheuse. Bravo Philippe !

Edmée De Xhavée 20/09/2016 09:08

Oui, un vrai page-turner, on est "hooked" dès le départ. Rebondissements multiples, changements de décor, on a du mal à en garder pour demain...