Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Dominique Veyrier nous propose une présentation originale de son recueil "Sous vos lacs endormis murmurent nos rivières"

1 Juillet 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #présentations

Dominique Veyrier nous propose une présentation originale de son recueil "Sous vos lacs endormis murmurent nos rivières"
Dominique Veyrier nous propose une présentation originale de son recueil "Sous vos lacs endormis murmurent nos rivières"

Café désert pas très loin d’une rivière ou d’un fleuve, à une heure où seul un serveur désabusé rince encore quelques verres.

L’auteur, son livre neuf sur la table. Et Socrate, l’un de ces amis toujours présent quand il s’agit d’un conseil ou d’une bière. Blonde de préférence.

Socrate : Court, tu dis ?

L’auteur : ... et je pourrais simplement leur envoyer la quatrième de couv’ sans autre commentaire, tu sais comme quand tu prends un livre entre tes mains chez ton libraire...

S : Trop long.

A : ... Ou alors juste l’incipit, les tout premiers mots du tout premier chapitre...

— Combien ?

— ... Combien quoi ?

— Combien de mots ?

— Ben... juste le début.

— Et il s’arrête où, le début ?

— Je ... je ne sais pas, le premier chapitre. Ou... un extrait pris au hasard n’importe où, comme quand on ouvre un livre et que...

— L’auteur qui se prend pour le hasard, manquait plus que ça. La place de Dieu te suffit plus ?

— Ben je... Tu proposes quoi ?

— Que tu arrêtes de faire croire à tes amis qu’ils sont devant ton livre alors qu’ils sont juste en train de se farcir l’un des dix ou quinze spam qui viennent quotidiennement polluer leur boîte mail.

Temps.

L’auteur : Un jeu ?... Dont l’unique lot serait mon livre...

Socrate : Moyennant un droit de participation de 19,30 €... Ben voyons.

— ... S’ils le commandent directement chez l’éditeur, c’est 13,50 € port compris.

— Encore mieux : «Profitez des 30% de remise avec le code Chloé Des Lys !». Tu sais quoi ?... Tu devrais vendre des lessives.

— ... Bon. Je sens que c’est pas mon jour. Je paye mon café...

— Laisse...

— Si si, j’y tiens. Merci de ton aide...

— Il s’appelle comment ?

— ...

— Ton bouquin.

Sous vos lacs endormis murmurent nos rivières

— Roman court tu disais ?... Alors mets juste le titre, et aie confiance...

— Mmm... Aie confiaaaance. C’est Baloo qui parle ?

— Kaa. Baloo, c’est l’ours.

— Ah oui, je les confonds toujours. «Il en faut peu pour être heureux, vraiment peu pour être heureux»...

— Tu vois, tu as trouvé : le titre, la maxime de Baloo... Et basta.

— ... Merci.

— De rien. Je te laisse régler les conso, faut que j’y aille...

DOMINIQUE VEYRIER

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pâques 02/07/2016 20:11

J'adore cette présentation !!!
" Il en faut peu pour être heureux" :-)

Christina Previ(otto) 02/07/2016 13:11

Quelle présentation originale !

Micheline 02/07/2016 12:57

Voilà une présentation toute personnelle et attrayante.