Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Jeanne R. a lu "Nid de vipères" de Christine Brunet

18 Juin 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Jeanne R. a lu "Nid de vipères" de Christine Brunet

D'ordinaire peu familière de ce genre de littérature, je n'ai pourtant pas quitté des mains le livre de Christine Brunet "Nid de vipères", au titre que ne va pas sans rappeler celui de François Mauriac, certes à un mot près s'entend… Quoique l'un se trouve aussi éloigné de l'autre que le feu de la glace ; le nœud, dans ce polar à La Brunet, étant les informations additionnées sous couvert d'investigations, et tellement de rebondissements et de tangages qu'à chaque page nous sommes pris au dépourvu.

Il y a beaucoup d'ingrédients dans ce roman policier comme autant d’acquiescements, roman dans lequel même les cocktails au champagne ont le goût de l'étrange à défaut d'un excès d'exotisme. Outre que le mal appartient au genre masculin, dire que les mâles ici n'ont pas vraiment le beau rôle relève de la litote.


Personnage principal à facettes : Aloys ou Alie.

Aloys : "femme flic/femme d'affaires", nous dirait sa fiche de police ;

Alie : jeune femme perdue et nantie de très bonne famille en lutte avec le mal sous toutes ses formes - à l'extérieur et à l'intérieur - puisqu'elle est condamnée, condamnée à souffrir.

Oui, Aloys, un nom donné (qui déjà nous parle par ailleurs) à une femme légèrement américanisée que la vie a brisée jusque dans son corps mais celle-ci, au top de sa carrière de "limier", enquête comme personne. Du coup, n’ayant rien à perdre, rien ne lui fait peur. Cette jusqu’au-boutiste n'a d'existence propre que dans l'action grâce aux intrigues, lesquelles se voient nouées et dénouées d'abord au cœur d'un Paris interlope que l'on n'a guère envie d'approcher. On fait également un tour dans certaines îles… oh pas les plus paradisiaques au regard des occurrences mais, pour l’une d’entre elles, plutôt proche de celle du docteur Moreau de H.G. Welles... Est-ce pour cela que ce polar aurait sa place au cinéma, selon moi ?


En résumé, ce "Nid de vipères" se situe bel et bien dans un panier de crabes. Et pour cause ! Le crabe aura-t-il raison de la belle héroïne au tempérament héroïque ? Bon chut, le suspens doit perdurer au-delà des simples mots d'une lectrice alors, à l’instar d'Aloys, cultivons le secret !

Jeanne R. a lu "Nid de vipères" de Christine Brunet

Jeanne R.

Lyon, le 9 mai 2016

jeannerromanciere.hautetfort.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

christine Brunet 21/06/2016 12:35

Serais-tu un adepte des thrillers ??

Jean-François Foulon 21/06/2016 13:14

Pas vraiment, justement, mais on peut changer d'avis :))

Jean-François Foulon 21/06/2016 08:25

Je n'ai pas lu le livre de Christine, mais ce compte-rendu haut en couleurs, bien dans le style de Jeanne R., donne envie d'aller plus loin.

christine Brunet 19/06/2016 21:41

Merci à tous !!!

Philippe D 19/06/2016 20:20

Il est sûr qu'une fois commencé, on tourne les pages de ce polar avec avidité...
Bonne semaine à tous.

Jeanne R. 19/06/2016 15:59

Il y a un tel rythme dans le livre de Christine que j'ai été réellement tenue en haleine jusqu'au bout, comme dans un thriller, un thriller à l'Américaine...

Jeanne R.

http://jeannerromanciere.hautetfort.com/



PS : Merci à vous deux pour la critique de ma critique.:):)

Ceci étant, j'aimerais que Edmée de Xhavée me donne le titre d'un de ses livres, celui qui a sa préférence, afin que je puisse la lire et ensuite la commenter sur ce même site...

Micheline 19/06/2016 09:44

Très jolie note de lecture pour un livre à recommander.

Edmée De Xhavée 19/06/2016 09:05

La note de lecture à elle seule est une réussite de style ;) Bien agréable! J'ai lu le livre à sa parution et oui, il emporte loin et sans temps morts (mais il y des morts, ça oui, ha ha!)