Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Dans les rues de Tervuren, une poésie de Philippe de Riemaecker

14 Mai 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Dans les rues de Tervuren, une poésie de Philippe de Riemaecker

Dans les rues de Tervuren
Tombent des larmes d'eau
Sur les pavés si beaux
De tendresse qui fument
Sous mes souliers mouillés
Dans l'ombre de son ombre
Qui chante de passé
D'histoire et de pénombre
Qu'on y voit son clocher
Vous regarder souvent
Comme s'il était le vent.

Il pleut... Dans les rues de Tervuren
D'un soleil détrempé
Par la pluie qui s'étend
Jusqu'aux anciens géants
Les géants de Tervuren
Et dans les rues désertes
Sous les allées si vertes
Les marronniers si vieux
Qu'ils étaient déjà vieux
Depuis la nuit des temps
Depuis qu'il y a longtemps
Qu'on ne sait plus le temps...

C'est la nuit sur Tervuren
Sur la ville, sous la pluie
Aux fenêtres endormies
Sur la beauté du monde
Qu'on oublie que l'ennui
C'est un silence qui crie
Qui m'attire dans son lit
Puis, m'appelle, me séduit,
Me déchire et m'entraîne
Sous la foret du père
Du père de son grand père..

Il pleut... Dans les rues de Tervuren
Qu'on dirait le printemps
Qui taquine les murs
A les mouiller souvent
Que les maisons anciennes
Revivent le temps d'avant
Et que le ciel descend
A pleurer tant et tant
Qu'on dit qu'il vient de loin
Quand au petit matin
Tervuren se lève enfin

Philippe de Riemaecker
_________________
http://philippederiemaecker.wix.com/auteur#!books/cnec

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 14/06/2016 19:44

Superbe !
Le passé, la pluie, une brume légère qui enveloppe le passé et le présent ...

M-Noëlle Fargier 15/05/2016 19:42

C'est très beau. J'aime beaucoup cette alliance grâce à la pluie de la ville avec la nature qui réveille des images et des senteurs. Et le temps, ce goutte à goutte éternel... On s'y croirait ! Bravo !

Christian Eychloma 15/05/2016 12:55

Dommage que Brel ne soit plus parmi nous pour mettre ça en musique !

Christina Previ 15/05/2016 12:39

C'est triste, nostalgique et c'est beau, c'est beau, c'est beau...

Edmée De Xhavée 15/05/2016 08:43

Je vais m'y faire, moi, à la poésie, si on m'en sert des comme ça et comme certaines autres que j'ai aimées aussi... Ici je me trouve à l'aise dans le thème du passé qui pleut sur le présent... une sorte de tristesse que l'on savoure...

Carine-Laure Desguin 15/05/2016 06:18

Un texte très bien rythmé. Une chanson.