Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Christine Brunet a lu "Loozie Anna" de Jean-Claude Texier

24 Mai 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Christine Brunet a lu "Loozie Anna" de Jean-Claude Texier

Loozie Anna... Le second roman de Jean-Claude Texier; un second tome ? A voir...

J'ai choisi ce roman parce que j'avais aimé le premier, "L'Elitiste", et la plume de son auteur qui nous replonge une fois de plus dans l'univers de l'éducation nationale pour le pire ou le meilleur... Un monde où tout est bon pour mettre un établissement sur les rails de l'excellence. Mais à quel prix ?

"Loozie Anna"... un titre curieux à l'image de l'héroïne... qui ne prend tout son sens qu'à la fin.

Voilà un livre différent du premier dans son écriture comme dans sa structure. Il est construit sur un balancement perpétuel entre deux univers, deux visions, une "bipolarité" qui désarçonne, intrigue, balade le lecteur.

L'auteur l'annonce en entrée de jeu : son héroïne, Adélaïde, est le résultat d'une fusion explosive entre éducation très religieuse et vision plus libérée de la vie, un tiraillement issu d'une double culture qui ne la laissera jamais en paix. Une mère possessive, croyante, engluée dans une éducation rigide et bornée et un père tourné vers les Arts et la laïcité qui disparaît trop tôt... Adélaïde se forge une vie idéale, un jeu de miroir qu'elle veut rendre réel dans lequel elle entraîne son entourage mais qui sera sa perte.

Une première partie où la vie rêvée prend le pas sur la vie réelle, un idéal qui conduit Adélaïde au bord de l'implosion lorsque la vie toute crue la rattrape, une réalité symbolisée par un autre personnage, celui de Sébastienne, une femme bafouée qui est l'opposée d'Adélaïde... L'adage pourrait être, ici "qui s'oppose s'assemble"... mais s'opposent-elles vraiment ?

Ce roman est un roman "de femmes" où les hommes jouent un rôle ambigu, malin... à part deux d'entre eux... mais qui restent en filigrane comme une sorte de fil positif qui pourrait apporter une solution rédemptrice.

Difficile de s'attacher à ces personnages féminins ou masculins, d'ailleurs parce qu'ils ont tous un côté anormal, décalé qui fait forcément réagir le lecteur mais pas dans le bon sens (sauf un, plus humain, plus... désintéressé je dirais... Lequel, ben je vous laisse le découvrir).

La toile de fond, la mutation d'un lycée avec ses tensions inévitables, ses frictions, ses attentes et ses déceptions.

En lisant ce roman, je n'ai pu m'empêcher de faire un parallèle avec celui de Jeanne R. Deux personnages féminins qui, en fin de compte, se retrouve sur leur trame de vie.

Jean-Claude Texier nous propose avec "Loozie Anna" un roman complexe, sombre et surprenant. Je ne vous ai pas parlé de l'intrigue... Alors c'est l'histoire de... Non, en fin de compte, faudra lire !

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 25/05/2016 21:21

Dis donc, tu lis vraiment beaucoup pour le moment, Christine !

Edmée De Xhavée 25/05/2016 10:01

Roman donc qui s'appuie, on le dirait, sur des pulsions de vie contradictoires qui créent un déséquilibre. Momentané peut-être, ou plus long, il y a des moments très longs... Intéressant certainement!