Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Philippe Desterbecq nous parle de son nouveau roman pour enfants "Le livre magique"

3 Avril 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #interview

 

Philippe, qui es-tu ? Je sais que tu diriges un blog littéraire très actif http://phildes.canalblog.com.

Mais à part ça ?

Je suis instituteur depuis 32 ans maintenant et de plus en plus épuisé. L'heure de la retraite n'a pas encore sonné puisqu'on la repousse sans cesse et je me demande comment je vais atteindre la ligne d'arrivée. 

Mes passions sont les mêmes depuis des années : les voyages, les balades dans la nature et bien sûr la lecture et l'écriture. Malheureusement le temps me manque pour les assouvir complètement. 
 
Mon tout premier livre était un recueil de nouvelles publié aux éditions Elzévir à Paris. Tu parles, je suppose, de mon premier conte pour enfants intitulé "L'étoile magique". C'est l'histoire de Pierrot, un petit garçon, un peu espiègle, comme il en existe tant. Sa passion est l'astronomie. Un jour, il a la chance de découvrir une étoile inconnue, une étoile à 7 branches qui lui permettra de réaliser 7 voeux. Il se sert de son nouveau "pouvoir" pour s'amuser sans se rendre compte qu'il nuit à certaines personnes. Quand il prendra conscience de son erreur, il devra tout réparer...
 
Un nouveau livre vient de paraître, si je ne m'abuse ? Je dois avouer que je l'attendais depuis longtemps... Un livre pour ados ? Pour enfants ?
 
Le livre qui vient de paraitre est une suite de "L'étoile magique" mais peut être lu indépendamment, du moins je le pense. Il s'intitule "Le livre magique". Le lecteur y retrouvera Pierrot ainsi que son amie Heidi, rencontrée à la fin du premier tome. 
C'est un livre pour enfants, bien sûr, comme le premier, mais celui-ci s'adresse plus à des enfants qui aiment lire et qui ont, peut-être, une certaine connaissance de la littérature enfantine. 
Pierrot et Heidi rencontrent, par exemple,  Momo, un des héros de Yaël Hassan (une auteure jeunesse que j'apprécie beaucoup) en chair et en os. Le Petit Prince y fait aussi une apparition ainsi qu'une certaine sorcière chère à Roald Dahl. 
 
Est-ce la suite de l'Etoile magique ?
 
Une suite, oui, dans la mesure où on y retrouve certains personnages connus. 
 
Toujours les mêmes héros ?
 
En plus de Pierrot et de sa nouvelle copine Heidi, le lecteur retrouvera Nestor, jardinier de l'école et grand-père d'Heidi. Les parents de Pierrot et Lulu, son petit frère, sont également présents. 
 
Comment crée-ton pour des enfants ? Est-ce que ton métier t'aide ?
 
Je pense qu'il vaut mieux côtoyer des enfants pour écrire pour la jeunesse. Il est bon de se renseigner sur ce qu'ils aiment lire, d'utiliser un peu leur vocabulaire ou leur façon de s'exprimer. Il faut toujours avoir à l'esprit que le futur lecteur est un enfant. 
L'enfant ne réagit pas du tout comme un adulte. Il abandonne très vite une lecture qui ne lui plait pas. Par contre, quand il accroche à la lecture, il est très enthousiaste ! 
 
Où trouves-tu l'idée de départ ?
 
 Je réfléchis et ne trouve rien pendant des semaines voire des mois. Et puis, tout à coup, ça me semble comme une évidence. Je sais de quoi je vais parler. Je me lance...
 
 
Tu écris comment ? Je veux dire, est-ce que tu construis un scénario ? Est-ce que tu te laisses porter par ton histoire ?
 
 Je me laisse totalement porter par mon histoire. J'ai trouvé les personnages, l'intrigue principale ou le sujet du livre, mais c'est tout. Les personnages vont vivre en moi et "me dicter leur histoire". Je ne sais, en général, pas à l'avance, ce qu'ils vont devenir. C'est une surprise pour moi. 
Dans "L'histoire d'une histoire", Pierre Gripari place l'histoire sur l'épaule de l'écrivain. Elle lui souffle à l'oreille les mots qu'il doit écrire. Je m'y retrouve totalement ! 
 
Est-ce que tu testes tes histoires sur des enfants ? Pas du tout ?
 
Oui, tout à fait. Je ne suis jamais sûr que ce que j'ai écrit va plaire aux enfants. Je leur lis donc mes écrits pour voir leurs réactions. Les enfants ne trichent pas. Ils ne rigolent pas pour faire plaisir à l'adulte. S'ils se marrent, c'est que l'histoire les fait rire. S'ils essuient une larme, c'est que l'émotion est là, dans le bouquin. J'écoute même leurs remarques et je peux changer certains éléments du récit après les avoir écoutés. Les enfants sont vrais ! 
C'est un public difficile à satisfaire ! S'ils sont contents, c'est gagné ! 
 
Merci Philippe pour cette présentation... Ton livre m'attend... A suivre donc !
 
Christine Brunet
www.christine-brunet.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure Hadrien 16/04/2016 09:43

Comme tous ces noms me rappellent les lectures de mon enfance et puis de celle de mes enfants!
Lorsque je chercherai des livres pour mes petits-enfants, je saurai où les trouver.
Bon courage jusqu'à la pension !

Pâques 04/04/2016 22:15

Bravo Philippe !
C'est magique aussi de penser que ce livre va pendre son envol et faire rêver des enfants.

Christina Previotto 04/04/2016 13:42

Cela semble bien magique en effet !

Micheline 04/04/2016 09:05

J'aime bien cette idée de Philippe de "tester" ses histoires sur les enfants.

Edmée De Xhavée 04/04/2016 08:48

Oui je pense que cette passion d'écrire et la conséquence d'être lu par ses élèves pourrait bien aussi créer chez eux la passion d'écrire. Chez certains en tout cas. Et je te souhaite de t'aider encore longtemps avec cette passion pour arriver... à la ligne d'arrivée sous le panneau PENSION :)

Nadine Groenecke 04/04/2016 08:22

Ils doivent être fiers de leur maître les écoliers. Bonne réussite à ce Livre magique !

Jean Louis Gillessen 04/04/2016 01:59

De l'instituteur pédagogue à la pédagogie par l'écriture pour enfants, beau et efficace, tellement important. J'apprécie le descriptif de ta manière de travailler, Philippe. Bravo.