Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

L'extrait d'un conte, tiré du recueil de Christina Previ, "Temps d'aventures"

5 Mars 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

L'extrait d'un conte, tiré du recueil de Christina Previ, "Temps d'aventures"

Un extrait du livre "Temps d'aventures" qui est un recueil de contes pour enfants.

C'est un morceau du troisième conte intitulé : "Les disparus de Vencolin"

L'extrait d'un conte, tiré du recueil de Christina Previ, "Temps d'aventures"

Les disparus de Vencolin.

Il existe un beau et lointain pays, au milieu de douces collines arrondies comme le dos de gros éléphants endormis. Le vent léger qui y circule est parfumé de jasmin et, certains soirs, son souffle léger chante en se faufilant dans les arbres.

Un soir dans le joli village de Vencolin, eurent lieu des phénomènes inquiétants. Une musique étrange emplit l'air, elle venait du côté du cimetière.

Ensuite, eurent lieu des disparitions… La première, fut celle de la petite Leslie qui, malgré l’interdiction de ses parents, s’était faufilée dans le jardin pour appeler son chat, l’avait suivi et n'était pas rentrée. Ses parents l’appelèrent en vain, tout le village la chercha mais on ne trouva aucune trace d’elle.

Quelques jours plus tard, la triste mélopée s’était à nouveau fait entendre. Le jeune Damien un peu éméché, suite à une dispute avec sa fiancée, s’était dirigé vers le cimetière puis, évaporé sans laisser aucun indice ! La troisième fois, ce fut le tour du vieil Amédée qui était un peu sourd. Il était sorti se promener en bougonnant mais on ne le retrouva ni lui, ni sa canne, pas plus que son chapeau.

Ces disparitions firent le tour du pays, et les habitants de Vencolin furent pris de panique.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roland Smout 05/03/2016 13:02

Moi aussi, j'aime. Ce serait plutôt pour mon petit-fils, dans quelques années.
Quant à la ponctuation, je comprends Jean-Louis (entre hommes, hein :-). Une virgule juste devant un verbe conjugué, c'est particulier, mais on y entend la manière dont le conteur (ou la conteuse) devrait réciter. J'apprécie aussi, pour les enfants, le vocabulaire en même temps simple et riche, les adjectifs qui font rêver.

Philippe D 05/03/2016 12:21

Les livres pour enfants ne sont pas très nombreux chez CDL, alors, je retiens...

Edmée De Xhavée 05/03/2016 08:23

J'aime beaucoup. Sobre mais sans traînailleries, on est tout de suite pris dans le sujet... Pour la ponctuation... moi elle ne me déroute pas du tout. Peut-être ai-je la même? On me dit parfois que la mienne est surprenante, et c'est sans m'en rendre compte. En tout cas... j'ai beaucoup aimé cet extrait :)

Micheline 05/03/2016 07:48

Agréable mise en appétit, Christina !

Jean Louis Gillessen 05/03/2016 00:34

Tout joli, Christina. Je suis juste un peu surpris des endroits où tu installes la ponctuation, de façon inhabituelle. Est-ce pour marquer les moments lors d'une lecture orale du conte ? En tout cas, tout beau, et l'éveil est là : on a envie d'en savoir plus. Les enfants vont adorer ! Bravo.