Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"

Publié le par christine brunet /aloys

Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"

J’ai lu La Ballade des dames à poussette – Edmée De Xhavée

J’avais lu « Grand-père va mourir » de Didier Fond, et depuis je me promettais de le suivre. Mais nous sommes nombreux à devoir être suivis… Cependant, l’appel de ma promesse m’a fait craquer pour ce dernier livre dont je savais qu’il ne ressemblerait pas au premier.

En effet les points communs se limitent à une écriture très agréable et une analyse psychologique « mine de rien » qui me fait me demander si l’ami Didier ne couche pas bien des femmes sur le divan. (Heuuuuuuuuuuh… professionnellement s’entend, n’est-ce pas ?)

Le cadre de ce récit pour le moins surprenant : un quartier de bons bourgeois ayant réussi. Les maris travaillent comme des possédés pendant que les épouses rivalisent de lifting, poussettes sophistiquées, piscines (celle que l’on a, celle que l’on envie à qui l’a, celle que l’on râle d’avoir un terrain trop petit pour la faire creuser…), esbroufes diverses, et bambins délicieux.

Sur le trottoir d’en face cependant… c’est moins glamour. Que ce soit du côté des maisons que des habitants. Et c’est d’emblée que, de ce côté de la rue, Maurice, ignoble misogyne hargneux, nous présente les gens d’en face, les dames à poussette. Et il ne ménage ni ses mots ni son exaspération. Et il faut dire qu’il nous fait rire, et rire encore – ce qu’il n’aurait pas aimé, vu son caractère de cochon. A travers ses yeux, filtrées par ses surnoms, les bourges d’en face sont pathétiques. Et tout cet argent, qui est beaucoup mais finalement pas assez… leur rend la vie ennuyeuse.

Et puis, le hasard… Vraiment le hasard s’en mêle et fait tout basculer. Chacun et chacune a son prix, qui n’est pas toujours le même. Et on se fait si vite à l’idée de tromper son monde.

Je n’ai pas regretté d’avoir suivi l’immonde Maurice dans ses observations venimeuses puis attentives des vies adorables de La poufiasse décolorée, Jacques Ouzi, Anita-la-vieille saloperie, Sylvie, Cucussette, interrompues, les observations, par de sonores « Vive le fric » !

Edmée de Xhavée

edmee.de.xhavee.over-blog.com

Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"
Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"Edmée de Xhavée a lu le dernier roman de Didier Fond "La ballade des dames à poussette"

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Louis Gillessen 29/02/2016 18:06

Quelle belle fiche de lecture, Edmée ! Oui, ... je veux le lire également ! Je t'avais déjà écrit un commentaire, Didier, en te suggérant si un pendant " La Balade des Messieurs en jogging " était envisageable ? (avais trouvé un autre titre, sais plu). Rires. Et bravo à toi.

Pâques 16/02/2016 17:16

C'est tout à fait le genre de livre que j'apprécie !!!
Après cette note de lecture d'Edmée, il faut que je le lise :-)

Didier 16/02/2016 09:33

Merci Edmée pour cet élogieux commentaire. Je suis ravi que mes dames (pourtant pas fréquentables)t'aient plu ; et je te rassure ; je ne suis pas psy...

Edmée De Xhavée 16/02/2016 08:14

Ah ça... je me suis régalée en lisant ce livre...