Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

L'avis du blog "interligne" pour le recueil d'Edmée de Xhavée "Les promesses de demain"

27 Janvier 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #avis de blogs

L'avis du blog "interligne" pour le recueil d'Edmée de Xhavée "Les promesses de demain"

http://interligne.over-blog.com/2015/04/les-promesses-de-demain-de-edmee-de-xhavee.html

A n’en pas douter, Edmée de Xhavée a la plume d’une nouvelliste. Ce second ouvrage de nouvelles « Les promesses de demain » *, après « Lovebirds », est là pour le confirmer. Personnellement, j’ai pris goût à ces récits courts et concis où l’auteure nous brosse, d’un trait vif, des histoires où entrent tour à tour les parfums de l’été, le froid d’un vent coulis, les maisons au charme désuet, les amours brisés ou impossibles, les sourires et les larmes, en quelque sorte des lieux et des personnages saisis en un moment de vie, un instantané où tout est dit d’un bonheur, d’un malheur, d’une attente, d’un compromis, d’un irrémédiable naufrage.

Cet art est proche de celui de l’aquarelle pour le peintre. Il y faut une plume légère, des couleurs ni trop appuyées, ni trop criardes, un tracé fin et délié, des teintes qui s’estompent et surtout un non-dit qui est le savoir-faire suprême de l’éloquence feutrée. Ainsi, les récits prennent-ils la saveur de ce qui, en peu de mots, vous a convaincu de l’essentiel, est allé au but sans tergiverser. Ici, l’amour ou le non amour est le fil d’Ariane que l’on suit face à un horizon, un univers que l’écrivain, qui se tient à l’écart, vous dévoile depuis ce simple trou de serrure. C’est cela la nouvelle, une suite de tableaux intimistes, murmurés, sans fièvre inutile, sans détails superflus, qui cerne les actions au plus près, où, d’emblée, vous êtes de plein pied dans l’histoire, le drame, la séparation, une existence qui coule comme une larme, s’allume comme un feu, éclate comme un rire.

On y rencontre des gens de tous les jours, en lumière ou en ombre, en joie ou en peine, en colère ou en manque, l’amour s’y meurt ou s’y consume, s’y cogne ou s’y cache, et les mots, qui le relatent, sont sans emphase, simples et journaliers ; la mort rode également, fuite en avant de celui ou celle que l’attente a usé, la malchance rompu, l’injustice révolté. « Sa robe flotte sur la surface alors qu’elle s’avance, immaculée, et jeune, et immortelle, et amoureuse, et libérée au-devant de lui, lui qui incline vers elle son sourire ourlé et son regard qui l’avale toute entière. Elle lui tend la main et, confiante, le suit jusqu’où elle peut marcher, et puis se met à nager, pour s’abandonner à lui qui la saisit à bras-le-corps. Enfin ! dit-elle. » Ainsi finit une nouvelle particulièrement belle et poétique.

Et ces héroïnes, car elles sont plus nombreuses que les héros, ont noms : Henriette, Agnès, Nicole, Magali, Asie, Marguerite, mais également elle, lui, unis dans une poésie qui les enveloppe comme le suaire d’un amour sublimé. Il y a encore Thérèse-Adèle, la délicieuse tante Madeleine, Léonie, Isotta, beaucoup de secrets de femme qui se tissent dans le silence, se voilent avec pudeur et fierté.

Au final, un bel ouvrage rédigé avec élégance par une écrivaine dont le sens du récit, cousu à petits points, est la panacée contre les duretés du temps et du monde, et dont la sensibilité, la connaissance des êtres, les subtilités du cœur jouent en elle comme en une caisse de résonnance dont elle nous fait partager l’écho.

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

*Editions Chloé des Lys

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 27/01/2016 21:13

Il est là, je le vois, dans ma PAL. Il attend patiemment que je l'en sorte !

Christian Eychloma 27/01/2016 17:14

Oui, une "aquarelliste", la métaphore me convient... Elle peint effectivement à petites touches, avec des mots. Des mots choisis avec soin. Et avec bonheur.

Mon épouse et moi avons lu cet ouvrage et j'ai hésité, puis renoncé - un peu par paresse - à en écrire une chronique. Et quand je vois cette note de lecture qui exprime si joliment ce que j'aurais souhaité pouvoir écrire, je me dis que j'ai fichtrement bien fait !

Pâques 27/01/2016 16:46

Une magnifique note de lecture rédigée par une auteure de grande qualité, j'ai eu le plaisir de livre " Le jardin d'incertitude". un très beau roman initiatique écrit par Armelle Barguillet Hauteloire.
Edmée a beaucoup de talent elle excelle dans l'art de la nouvelle !

Nadine Groenecke 27/01/2016 16:41

Edmée, un véritable talent, en effet et une fiche qui me donne envie de relire ce livre !

Marcelle Dumont 27/01/2016 12:30

Voilà une critique fouillée qui rend hommage au talent d'Edmée, mais aussi à l'art de la nouvelle.

Jaen-François Foulon 27/01/2016 09:18

Très belle critique, qui donne envie de découvrir ce livre;

Micheline 27/01/2016 09:17

Une note de lecture tout en finesse. Bravo Armelle et Edmée.

Edmée De Xhavée 27/01/2016 09:11

Mais voilà une surprise qu'elle est bonne comme dirait Bob... Crikey, Merci Criquet :)