Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Un chat et un perroquet, un texte de Louis Delville

3 Décembre 2015 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

UN CHAT ET UN PERROQUET

"Tu vois Félix, ils m'ont fait un pont d'or et j'ai refusé ! Faire de la pub pour des croquettes, très peu pour moi ! Il y a quelques années, ils m'avaient proposé de tourner un clip à propos du matelas "bonne nuit", ça c'était bien et en plus, bien payé ! Un nouveau matelas tous les ans, jusqu'à ma mort… Les imbéciles, ils ignoraient que nous les perroquets vivons parfois très longtemps. Ils vont m'en payer des matelas ! Il paraît que le directeur commercial de "Bonne Nuit" a été licencié… On raconte même qu'il travaille à présent dans une usine de couette !

- Archibald, tu sais, les chats comme moi, ça adore le confort. Un rêve, un nouveau matelas à la demande ! Tu as refusé de faire cette pub, je te comprends. Moi aussi, j'ai dit "non". Ils voulaient me faire bouffer une saloperie de conserve de poisson. Beurk ! J'ai même pas daigné goûter tant ça puait et ils avaient eu le culot d'appeler ça "Bongoût". Ils ont discuté entre eux et ont proposé une plantureuse augmentation. Niet ! Pas question de m'empoisonner en m'empoissonner ! Georges a insisté, m'a fait entrevoir une carrière internationale. Hollywood peut-être… J'ai tourné la tête !"

Extrait du journal "Nouvelles du pays – Nouvelles du monde"

… On vient d'apprendre le décès de Georges Van Dieren, le dresseur d'animaux bien connu. Rappelons que deux de ses pensionnaires, le perroquet Archibald et le chat Félix, ont tourné avec le succès que l'on sait dans plusieurs clips publicitaires pour la télé.

Georges Van Dieren n'avait pas 40 ans et on l'a retrouvé à son domicile. Des voisins inquiets de ne plus le voir avaient averti la police.

À côté du corps, une multitude de boîtes de conserve "Bongoût" qu'il avait semble-t-il consommées sans modération.

On ne dira jamais assez combien ces aliments destinés à nos amies des bêtes ne sont guère indiqués pour le genre humain. Cette malheureuse histoire n'est est qu'une nouvelle preuve.

Suivant les dernières volontés du défunt, tous les animaux de sa ménagerie ont été euthanasiés sauf Archibald et Félix, mystérieusement disparus…

Louis Delville

Un chat et un perroquet, un texte de Louis DelvilleUn chat et un perroquet, un texte de Louis Delville

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis 04/12/2015 11:34

Je ne me souvenais même plus de ce texte... Merci de l'avoir apprécié !

M-Noëlle FARGIER 03/12/2015 18:18

RIRES ! ça fait du bien :)

Marcelle Dumont 03/12/2015 12:43

C'est très drôle. D'une pierre deux coups. La débilité des annonces publicitaires et leur terrorisme puisqu'on on est obligé de les subir! Et prêter un sens de l'humour à nos petits compagnons chéris.

Micheline 03/12/2015 12:09

On reconnaît bien là l'humour de Louis !