L'avis du blog "Au fil des pages" pour Bizarreries en stock d'Alain Magerotte

Publié le par christine brunet /aloys

http://au-fil-des-pages477.blogspot.fr

http://au-fil-des-pages477.blogspot.fr

L'avis du blog "Au fil des pages" pour Bizarreries en stock d'Alain Magerotte

Résumé: Après la lecture de BIZARRERIES EN STOCK, le diable vous paraîtra moins sympathique. Vous hésiterez à ouvrir certains livres, vous fuirez les files d'attente, vous éviterez les heures de pointe et vous regarderez les gens sans histoire différemment et, curieusement, l'idée de la mort vous semblera moins pénible à supporter...

Mon avis: 12 nouvelles composent ce recueil. 12 nouvelles tout à fait particulières.

Elles sont tout à fait étonnantes, chacune dans son genre. Pour certaines, c'est le bizarre et l'étonnant. Pour d'autres, il s'agit de la mort elle-même. Elles sont troublantes, perturbantes. Elles sont courtes mais c'est suffisant.

L'ambiance est bizarre, sombre... On s'interroge sur la chute. La personne va-t-elle s'en sortir? Comment va-t-elle pouvoir sortir du piège dans lequel elle est tombée?

J'ai une préférence pour l'une d'entre elles: Je suis mort le...

Cette nouvelle est absolument particulière parce que le personnage est déjà mort, et nous entendons ses pensées, sur son lit de mort (c'est le cas de le dire). Pendant que tous ses proches sont éplorés ou laissent ressortir leurs véritables caractères, lui, tranquillement allongé, entend tout, et en tire des conclusions.

Je n'ai pas aimé toutes les nouvelles de la même manière. Certaines m'ont semblé un peu vide. D'autres m'ont moins plu parce que j'ai été désolée de la fin. Mais bon, évidemment, toutes ne peuvent pas plaire au même titre.

C'est un livre rapide à lire, de sa par sa taille, et le rythme d'écriture. J'ai apprécié dans l'ensemble le voyage.

Points attribués: 8/10

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MAGEROTTE 07/11/2015 22:41

Merci pour vos commentaires mesdames... et merci également à Melissa Poupaert.

Edmée De Xhavée 07/11/2015 08:30

Si le diable doit me sembler encore moins sympathique, Alain, qu'as-tu donc pondu là, mon fils? Tu ne l'a pas arrangé, le cornu qui s'invite ici et là. Du suspens, je ne doute pas qu'il y en ait, ainsi que de la noirceur... et du style, mes amis, du style :)

Micheline 07/11/2015 08:27

Chouette note de lecture. Un recueil où l'on retrouve certainement tout l'humour d'Alain.