Patrick Beaucamps nous propose un poème extrait de son nouveau recueil "Quand les vagues se retirent"

Publié le par christine brunet /aloys

Patrick Beaucamps nous propose un poème extrait de son nouveau recueil "Quand les vagues se retirent"

Insomnie

Mes pensées ne veulent pas dormir cette nuit,

se poser ici et maintenant. Elles préfèrent

vagabonder, telles des bêtes enragées.

Même lorsque je crois les avoir apaisées,

d’un sursaut elles me sortent du sommeil

et me replongent dans le tourment.

L’argent, le boulot, la famille ou même

la maladie, tout est prétexte pour elles

à sortir de ce lit. Errer dans la nuit

en rampant tous crocs dehors

dans un avant douloureux

ou un après inquiétant.

Patrick Beaucamps

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 21/10/2015 22:49

La nuit et ses tourments, poésie de vérité !

Carine-Laure Desguin 21/10/2015 05:45

Le réalisme du quotidien dans les noeuds de la poésie. Et cette nuit dans laquelle on enfouit tous les tourments.

Jean-François Foulon 21/10/2015 01:12

Oui, un calligramme dans le style d'Apollinaire :))

Jean-Louis Gillessen 21/10/2015 00:45

Beau, Patrick. L'angoisse de et en la nuit. Jolis mots qui disent aussi les ressentis, les pulsions. De plus, involontairement ou pas, la présentation donne à voir un calligramme.