Marie-Noëlle FARGIER nous propose une poésie "Le magicien"

Publié le par christine brunet /aloys

Marie-Noëlle FARGIER nous propose une poésie "Le magicien"

Le magicien

Si j'étais magicien

Je t'enverrais à mille lieues

Pour ne plus voir tes yeux

Urne sur ta cheminée

Effleurée de tes mains

Si j'étais magicien

J'enterrerais les fleurs

Pour ne plus sentir ton odeur

Lampe Aladin

Génie de nos mots dits et chantés

Si j'étais magicien

Je changerais de peau

Pour ne plus te toucher

Fil d'Ariane

Inventé pour Thésée

Si j'étais magicien

Je pourrais t'oublier, pour ne plus t'aimer

En te faisant mourir.

Indestructible liane

Invisible et si vraie

Mais même de là-haut

Tu m'offriras ton sourire

Et je te rejoindrai...

Fille de Pasiphaé

Marie-Noëlle Fargier

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

josserand 04/09/2015 09:09

désolé j'ai laissé passer une coquille énorme dans le Taiseux page 128. Bien à toi,

Marie-Noëlle fargier 04/09/2015 18:32

Sûrement pas si énorme que ça et puis l'imperfection est si tendrement humaine :)

josserand 04/09/2015 09:07

très sympa

Pâques 03/09/2015 18:06

Bravo Marie-Noëlle !

M-Noëlle FARGIER 05/09/2015 21:58

Merci Marcelle

Micheline 03/09/2015 08:50

J'aime les répétitions et l'alternance des phases. Bravo !

Marie-Noëlle fargier 04/09/2015 18:38

Merci Micheline

Carine-Laure Desguin 03/09/2015 04:36

Il a un rythme particulier, ce texte.

Marie-Noëlle fargier 04/09/2015 18:38

Oui, le rythme est particulier car il s'agit d'un dialogue....de deux univers différents...et pourtant...

Jean-Louis Gillessen 03/09/2015 01:51

Mélange de deux genres dans le même poème, bravo Marie-Noëlle. Pas très joyeux quand même ... mais faut-il toujours l'être ? Bien évidemment que non.

Marie-Noëlle fargier 04/09/2015 18:36

Merci Jean-Louis. Heureusement la joie n'est pas le seul ingrédient de l'émotion. Imagine à quoi nous ressemblerions ! RIRES