Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

La patate bouquine a chroniqué "Histoires à mourir de vivre" de Rachel Colas et Anaïs Valente

25 Septembre 2015 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #avis de blogs

La patate bouquine a chroniqué "Histoires à mourir de vivre" de Rachel Colas et Anaïs Valente
La patate bouquine a chroniqué "Histoires à mourir de vivre" de Rachel Colas et Anaïs Valente

Dans ce livre, on retrouve 27 nouvelles de 2 auteures différentes. Les petites histoires parlent de sujets tabous comme la mort, le suicide... Des histoires bien noires, qui, comme le résumé l'indique, vous feront voir les choses différemment après lecture. Je ne vais pas vous parler de toutes les histoires de ce livre, parce que ce serait vraiment lourd, mais je vais me concentrer sur trois des ces nouvelles.

Une heure à tuer page 79

Connaissez-vous l'expression une heure à tuer? Et bien Anaïs Valente va faire de cette expression une réalité. Une femme licenciée de son travail va faire un attentat dans ses anciens bureaux. Donc, tuer toutes les personnes qu'elle n'aimait pas...
Extrait: " 16 H 30. J'entre en scène. La blondasse de l'accueil est clairement étonnée de me voir. L'info a déjà dû faire le tour du bureau. Ma main droite caresse doucement le flingue..."

Strike! page 37

Dans cette nouvelle de Rachel Colas, on retrouve plusieurs personnes prenant le bus, le jeudi. A 10 h 20. On suit les personnages pendant une à deux pages, on nous explique leurs situations, et pourquoi ces personnes prennent le bus ce jour là, à cette heure précise. Pendant un instant, tout semble aller pour le mieux, des problèmes se règlent, et des décisions sont prises. Chacun se rend à l'arrêt de bus, puis celui-ci arrive et tout bascule...
Extrait: " Le conducteur eut une impression de ralentit. Pourtant, tout se passa à une vitesse folle. Il vit tous ces gens sous l'abribus. Ils semblaient figés sur place. Son cerveau lança un chiffre. Dix. "Strike" fut sa dernière pensée.

Writecrossing page 134

Malgré les histoires sombres, Anaïs Valente à réussi à placer une nouvelle belle et émouvante. C'est l'histoire d'une femme, qui a décidé de créer le Writecrossing. Le principe est vraiment très simple, et se serait une bonne idée de l'instaurer dans la vie de tous les jours. Elle a installé, tout près de chez elle, une table, des feuilles, une théière et un stylo. Le but est d'inviter les gens à écrire, dessiner quelque chose sur ces feuilles. Et chaque soir, en rentrant du travail, elle va rechercher sa récolte. L'histoire se termine sur une note tragique, mais belle aussi.
Extrait: " Et j'ai lu, sur la dernière page: "merci pour le thé". Alors, si vous passez chez moi un de ces jours, ça vous dit de venir prendre un petit thé froid? "



Les histoires qui se trouvent dans le recueil ont beau être tragiques et difficiles, j'ai beaucoup aimé les lire. J'ai appris des choses, j'en ai ressenti également. Mais attention si vous avez l'âme sensible, ce livre n'est pas fait pour vous.

A bientôt,

La patate

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 26/09/2015 21:08

Un binôme donc pour ce recueil de nouvelles qui pourraient m'intéresser...

christine brunet 26/09/2015 09:28

Notre jeune blogueuse démontre une fois de plus une vraie maturité littéraire !
Bravo aux deux auteurs : j'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles, souvent dures, noires mais qui accrochent le lecteur ! Deux styles, deux approches, deux talents à découvrir !

Edmée De Xhavée 26/09/2015 09:05

Notre petite patate n'a pas froid aux yeux! Elle se lance dans des nouvelles sombres. Et elle les commente avec son savoir-faire habituel...