Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Espérance où es-tu ? un poème signé Micheline Boland

18 Mai 2015 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Espérance où es-tu ? un poème signé Micheline Boland

ESPÉRANCE OÙ ES-TU ?

Espérance où es-tu ? demandais-je brisée,

Espérance, Seigneur, qui m'était destinée !

*

Être enfant et croire que l'on peut réussir

Les jeux les plus risqués selon ses chers désirs.

Attendre chaque jour sa juste récompense,

Des rires, des succès et des plaisirs intenses.

Minimiser l'échec, la faute et les erreurs,

Dénicher le bonheur avec tant de fraîcheur.

*

Être jeune et curieux, avisé et tenace,

Enthousiaste et vaillant, sortir de toute impasse,

Chanter pour se donner encore plus d'entrain

Rêver chaque matin aux fêtes du destin,

S'enflammer pour des riens libérant des attaches,

Se sentir un géant et prouver son panache !

*

Être vieux et douter, n'avoir que des regrets,

Connaître les remords, ressasser des secrets,

Dénigrer son prochain, source de ses bévues,

Et lorsque l'on repense à des déconvenues

Ne remettre en question que le fâcheux hasard

Qui fit que l'on n'eut droit qu'à de pauvres égards.

*

Puis quand on a vieilli, ne plus avoir d'envies,

S'en aller et venir, n'être jamais ravie,

Ne plus avoir désir, élan d'amour, ressort

Avec une obsession qui se nomme la mort,

Laisser passer les jours en voyant sa disgrâce,

Se lamenter souvent de ce manque de grâce.

*

Espérance où es-tu ? demandais-je brisée,

Espérance, Seigneur, qui m'était destinée !

Micheline Boland (à la manière de Victor Hugo)

Dans "La belle époque en 100 coups de plume" Éditions Noctambules - Les bêtes à plumes

micheline-ecrit.blogspot.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Micheline 28/05/2015 08:28

De retour de vacances, je trouve vos commentaires...
Grand merci !

Philippe D 19/05/2015 20:12

Un joli coup de plume...

Jean-Louis Gillessen 19/05/2015 15:06

Oui, j'abonde en le propos de Rolande, avec une nuance, je dirais " ... qui peuvent agiter "certaines" personnes âgées ... . Merci pour cette lecture offerte, Micheline

Rolande Quivron 19/05/2015 09:43

Bravo pour ce poème qui résume parfaitement les sentiments qui peuvent agiter les personnes âgées à l'approche de la fin : une lassitude infinie, une immense fatigue qui vous prend à la gorge devant les éternelles agitations des hommes et leurs guerres inlassables.

Merci Micheline et bonne journée.