Les deux portes... Le roman de Simon Andrieu

Publié le par christine brunet /aloys

Les deux portes... Le roman de Simon Andrieu

Synopsis :

Oniro a dix-sept ans. En ce cinq septembre 2007, il s'apprête à rentrer en terminale scientifique. Ce lycéen timide et pusillanime craint une chose par dessus tout : être et rester banal, ne pas se démarquer des sept milliards d'êtres humains qui peuplent la Terre. Au premier abord, son existence n’a d’ailleurs rien d’extraordinaire. Cependant, Oniro ignore bien des choses sur le monde, et encore plus sur sa propre personne.

L'Assemblée des Mages existe dans le secret depuis maintenant huit siècles. Elle n'a qu'un seul et unique but : l'accomplissement de la Prophétie et la protection du monde face à la destruction qui le guette. Les Mages sont des derniers Maîtres de la malesthésia, incroyable énergie à l'origine de la vie et offrant à ceux qui la contrôlent des pouvoirs hors du commun. Toutefois, ils ne pourront pas accomplir seuls leur quête.

Extrait :

Oniro se releva et recommença à trottiner. Il aperçut alors deux hommes qui marchaient vers lui. Ils étaient encore à une trentaine de mètres, mais le lycéen les voyait parfaitement. L'un était blanc, l'autre noir. Ils portaient tous les deux des costumes noirs et une cravate bleu sombre agrémentait leur chemise de soie blanche. Une Mercedes, noire également, était garée sur la route un peu plus haut. La leur sûrement… Oniro fut surpris de voir de telles personnes dans un lieu comme celui-ci. Peut-être étaient-ils là dans un but particulier, soupçonna le lycéen.

En les regardant de plus près, il vit qu'ils avaient une démarche quasi-robotique, seules leurs jambes bougeaient. Pas un seul balancement de tête ou de bras… Il y avait une parfaite synchronisation dans leurs pas, comme s'ils étaient le reflet l'un de l'autre. Oniro était maintenant à moins de trente mètres d'eux et il put constater leur carrure imposante et leur grande taille. Ils étaient anormalement musclés, bien plus que le lycéen en tout cas… Une forte inquiétude s'empara de lui lorsqu'il croisa leurs regards inquisiteurs. Que pouvaient-ils bien cacher sous leur veste ?

L'anxiété céda place à la peur lorsqu'Oniro les vit s'immobiliser à quelques mètres de lui. Ils ne s'écarteraient pas pour le laisser passer. Ils lui bloquaient la route ! Le lycéen ralentit progressivement, passant d'un trot à un pas rapide, puis diminuant petit à petit le rythme jusqu'à l'arrêt.

Les deux hommes étaient à trois mètres de lui. Ils le regardaient sans ciller. Le regard angoissé d'Oniro était plongé dans le leur. Que lui voulaient-ils ? Cette attente parut éternelle au lycéen, mais elle ne dura en réalité pas plus que quelques secondes.

Soudain, l'individu de droite – celui à la peau blanche – plongea la main derrière sa veste et en sortit une arme qu'il pointa vers Oniro. C'était un pistolet assez simple sur lequel avait été ajusté un silencieux, comme le jeune homme avait souvent pu en voir dans des films ou des jeux vidéo. Seulement, celui-ci était réel. Oniro mit un certain temps à le réaliser. Cet inconnu pointait vraiment une arme sur lui et s'apprêtait certainement à faire feu. Quand il comprit cela, le lycéen fut envahi par une véritable terreur. Il n'avait jamais éprouvé une telle sensation auparavant. C'était insupportable. Il était dans l'incapacité de faire le moindre mouvement et son rythme cardiaque accélérait si vite qu'il lui semblait que son cœur n'allait pas tarder à exploser.

Mais d'un côté, cela importait peu.

Puisqu'il allait mourir.

Publié dans présentations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 08/05/2015 21:34

Du fantastique, sans doute. Ce n'est pas trop ma tasse de thé!
Bon weekend.

M-Noëlle FARGIER 08/05/2015 20:56

J'aime bien ce décalage entre la vie si terrestre et qui peut être si banale de cet adolescent parmi tant d'individus semblables, et ce monde Extraordinaire avec tous les termes "mages, Prophétie...", du synopsis. L'extrait est également très intriguant et donne envie de connaître la suite !