Alexandra Coenraets vous propose un extrait de son roman "Naissance"

Publié le par christine brunet /aloys

Alexandra Coenraets vous propose un extrait de son roman "Naissance"

Laurence croyait s’en être sortie, avoir fait le deuil de cette enfance terrible et damnée ; or, un homme ne cessait de l’y confronter jour après jour, rendant la plus mince possibilité de fuite vaine et inutile.

Finalement, tous deux étaient mis face à des craintes très similaires.

Elle lisait dans le bleu clair de ses yeux, troublait le halo mystérieux dont il s’entourait, et en faisait transparaître la vérité intérieure. Ni l’un ni l’autre n’étaient prêts à mettre en contact leurs deux vérités. Ils devaient apprendre auparavant à gérer les profondeurs de leurs âmes respectives, empêcher que le flot de leurs émotions ne les submerge et les entraîne hors de raison, comme cela avait été le cas jusqu’à présent.

Si les sentiments tirent leur extrême beauté d’échapper à l’emprise du rationnel lorsqu’ils sont à leur paroxysme, il est utile de savoir que l’analyse logique et l’observation des faits peuvent aussi débloquer une situation embourbée dans la douleur.

Eloignés physiquement l’un de l’autre, ils allaient pouvoir donner libre cours à leur intuition, s’offrir le luxe de mener leur vie telle qu’ils l’entendaient et déployer leurs ailes dans leur totalité.

Allaient-ils se retrouver par après ?

Pour l’instant, ce n’était pas la question.

C’est sûr, Laurence se serait perdue dans la relation. Elle en était convaincue.

Déjà, parfois, elle se perdait dans le monde extérieur. La faute à l’inceste.

Merde !, s’entendit-elle crier.

©Alexandra Coenraets - 2013

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 15/04/2015 20:24

Belle analyse de l'âme humaine, j'aime le style et l'écriture d'Alexandra !

M-Noëlle FARGIER 15/04/2015 14:11

Pour l'avoir lu : ce bouquin est excellent, un de ces livres qui ne s'oublie pas !

Edmée De Xhavée 15/04/2015 08:15

Vrai que parfois les relations après que la confiance ait été saccagée sont difficiles et doivent résister à des épreuves soigneusement décidées... et aussi l'acceptation du résultat, qui peut être à nouveau la solitude mais... la liberté dans tous les cas!

Jean-Louis Gillessen 15/04/2015 00:42

Déjà eu l'occasion précédemment de commenter au sujet du livre d'Alexandra Coenraets : courageux témoignage sur un thème douloureux, encore trop présent, livré par main de maître de sa part, en fiction. Bravo.