Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

L'avis de Nicole de Bodt pour Nid de vipères de Christine Brunet dans son blog "Vanina du château"

11 Octobre 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #avis de blogs

http://www.vaninaduchateau.be

http://www.vaninaduchateau.be

L'avis de Nicole de Bodt pour Nid de vipères de Christine Brunet dans son blog "Vanina du château"

25 août 2014

http://www.vaninaduchateau.be/

Biographie

Née dans le sud de la France, elle passe toute son enfance à Aubagne, patrie de Marcel Pagnol. Passionnée de langues, elle poursuit alors des études de tchèque qui l’amènent à Prague puis au Caire pour apprivoiser la langue arabe.

Elle part en Bourgogne puis en Grande-Bretagne et en Auvergne avant de retrouver son sud natal. Grande voyageuse, elle parcourt le monde.

De Madagascar au Ladakh, du delta de l’Orénoque au Gobi…, elle exerce son esprit critique et son sens du partage.

Rédactrice en chef de la revue littéraire « Les petits papiers de Chloé », également présentatrice de l’émission culturelle mensuelle ACU TV, elle poursuit sans relâche son travail d’écriture.

Nid de vipères est son premier thriller, il est suivi de Dégâts collatéraux, Le Dragon bleu, E16, Non nobis domine et le sixième sorti en 2014 Poker menteur.

Mon aventure

Je viens de terminer la lecture de « Nid de Vipères ». Le thriller est un genre qui ne m’est pas familier. Ma motivation est de mieux connaître l’auteure au travers de ses romans. J’ai donc décidé de commencer par le premier. Dès les premières pages, je suis conquise. Une charmante jeune dame à la fois forte et fragile accapare toute mon attention. Elle se prénomme Aloys. À travers son personnage, je m’interroge, je m’inquiète, je m’enthousiasme, j’aime. Elle sauve, Nils, un homme étrange. Il me désarçonne souvent et me déçoit. Pauvre Aloys ! Elle, commissaire de police ; lui, espion. Deux êtres torturés que tout rapproche et éloigne à la fois.

Ensemble, ils évoluent dans un univers et des contrées qui me sont totalement étrangers. Je pénètre dans l’histoire par l’ignorance. Au travers de plusieurs affaires menées de mains de maître et un combat contre la maladie, Aloys me fascine. Je lis, j’essaie de comprendre, je veux en savoir plus sur ce monde où se mêlent suspens et manipulations. Je m’interroge sur les motivations qui poussent des personnes comme Aloys et Nils à jouer constamment à pile ou face avec leur vie. Comment Christine Brunet a-t-elle pu imaginer une telle histoire ? C’est une question qui me revient tout au long de ma lecture. Je suis totalement admirative devant la performance.

L’écriture est simple, la lecture aisée. Je me laisse emportée par les descriptions, les émotions fortes, les moments intimes, les dialogues. Au fil des pages, j’épingle des passages :

« La gorge serrée, les mains moites, elle avançait sans précipitation, les traits détendus, soucieuse de ne pas montrer sa frayeur »

« Aloys regarda le corps du forcené s’effondrer devant elle dans une sorte d’état second » le crâne avait explosé, sans doute sous l’impact d’une balle creuse, projetant sur le mur et le sol une bouillie de sang, d’os et de cervelle »

« Allez, courage ! fit le chirurgien… Elle observa la porte un moment après leur départ, effleura son ventre avec une grimace, puis serra les dents. »

« Qu’est-ce qu’on lui faisait encore ? … Il frissonna d’inquiétude puis serra les dents : il devenait trop tendre… »

« Il perdit connaissance un moment… elle n’était pas venue… Elle avait dû flairer le piège ou bien le cherchait-elle encore… la bouche était à présent obstruée… Le nez… plus une goutte d’air… Au moins, elle était sauve et il n’aurait pas à la trahir… »

Et bien d’autres…

Mon appréciation

Un livre qu’on n’oublie pas, construit autour de deux personnages humains et captivants, une chute incroyable reçue comme une douche froide, un sentiment de manque et finalement … un espoir : et si…, si la réponse se trouvait dans le deuxième thriller de Christine Brunet « Dégâts collatéraux » ?

Nicole De Bodt

http://www.vaninaduchateau.be/archives/2014/08/25/30470686.html

© août 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 12/10/2014 14:45

Une belle note de lecture !
On a envie d'en découvrir plus ...

Edmée De Xhavée 12/10/2014 09:31

Oui... on a le temps de s'attacher à Nils et Aloys, tout en étant décoiffées par le sifflement des balles et la rapidité de l'action :)

Carine-Laure Desguin 12/10/2014 07:40

Oui je pense que la réponse se trouve dans le livre suivant, que j'ai lu. Et il y en a d'autres...