Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland

Publié le par christine brunet /aloys

UN JOUR, LA VILLE

Un jour couleur de blé se lèvera

Et la ville dévoilera des facettes méconnues.

Les banlieues seront ouvertes sur des jardins d'oiseaux

Et s'épanouiront sur un horizon peuplé d'arbres.

Dans les rues le temps coulera moins vite.

Le presque silence des parcs donnera faim de chants et de musiques.

Un jour, la ville portera des habits taillés dans des pans de soleil

Et les rires des enfants déborderont des écoles.

Les papillons donneront leur nom aux rêves

Et les promeneurs auront les poches pleines de joies.

Dans leurs têtes, résonneront des bruissements d'insectes,

Leurs pas suivront les pas de danse des funambules.

Un jour, la ville aura le visage de la patience

Et les boutiquiers vendront des instants de quiétude.

L'eau des fontaines s'abandonnera à la tendresse

Et répandra les effluves de parfums délicats.

Des mémoires, s'effacera l'ancienne agitation des hommes.

L'amour sera la matière première de la liberté.

Un jour, dans un frémissement de lucidité

La ville offrira à chacun une part de bonheur.

Les citadins s'enivreront des paroles échangées

Et leurs mains rencontreront d'autres mains.

Ils prendront modèle sur l'indolence du chat et son espièglerie.

La violence s'estompera ne laissant que la fougue des mots.

Un jour, la ville célébrera les noces de l'herbe et de l'acier,

De la brique et du lierre, de l'intelligence et de l'émotion.

Les saisons y ricocheront comme dans la campagne,

Un jour, les bonnes volontés se cristalliseront.

Un jour, l'utopie libérera les réalités

Et l'espoir s'enroulera autour des hommes.

Micheline Boland

(Diplôme d'honneur Concours Europoésie 2014)

micheline-ecrit.blogspot.com

Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland
Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland
Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland
Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland
Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland
Un jour, la ville, un poème primé signé Micheline Boland

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eychloma 16/09/2014 17:59

"Qu'il vienne, qu'il vienne,
Le temps dont on s'éprenne"... :-)

Micheline 13/09/2014 22:22

Grand merci Carine-Laure, Philippe et Jean pour vos commentaires.

Jean Hamel 13/09/2014 10:55

Quelle tendresse pour les Hommes !
J'adore ta poésie.

Philippe D 13/09/2014 07:41

Vivement que ce jour arrive...

Carine-Laure Desguin 13/09/2014 07:38

Un très beau texte plein d'humanité et aussi d'espoir.