Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Sebastien Quagebeur se présente !

27 Juin 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #présentations

Sebastien Quagebeur se présente !

Sébastien Quagebeur naît à Paris 9e, rue des martyrs en 1976 d’un père d'origine franco-belge et d’une mère d'origine polonaise et tchécoslovaque. Il grandira à la Cité Rose, une immense mosaïque culturelle et sociale rue Curial dans le 19e arrondissement. Il se passionne très tôt pour l’art et la musique. Après avoir repris des études de psychologie, il devient travailleur social dans plusieurs associations nationales : auprès d’enfants, de personnes sans domiciles fixes,de personnes en situation de handicaps psychiques, depersonnes âgées dépendantes. En 2013, il écrit un recueil depoèmes : La Douceur du Temps qui sera édité en Belgique par les éditions Chloé des Lys courant 2014. Il consacre l’année 2014 à la préparation de deux nouveaux recueils : Le livre du coeur et Fleur de corail, d’un essai poétique Entre l’infini et l’ineffable et de son premier roman Les portes de la beauté.

Extrait de "La douceur du temps" :

J’ai avant tout des poétiques à partager bien plus qu’une vision : l’immensité du ciel. Sentir la force du monde qui nous protège de sa couche terrestre... Nous sentir comme des passagers heureux. En entrant dans le mystère de la vie que la bibliothèque renferme en secret dans ses livres si sagement classés dans leurs écrins de bois, les lettres nous projettent comme de la lave sur l'asphalte, comme de l’écume sur la tour Eiffel. En écoutant chanter les mots, je me souviens alors que l’art qui interpelle est invisible, imprévisible. Il se devine. Il se trouve dans l’instant. Si vous trouvez ce « Il » retenez-le en vous. Votre « Je » plus ce « Il » devrait « Nous » permettre de continuer d’écrire quelque chose qui mérite d’être lu. Il n’y a pas de petites lettres pour petites gens. Il n’y a que des grandes lettres pour ceux qui les aiment. Il n’y a pas de grandes lettres pour personnes cultivées... Que des petites lettres pour ceux qui les admirent tout bonnement. Ce n’est pas une question de goûts mais de caractères.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sebastien quagebeur 19/07/2014 14:06

Un grand Merci pour vos signes , être entendu, être lu ,être compris , y'a rien de plus merveilleux. S'engager en écriture c'est un acte de la relation à l'autre intense , on lui adresse ainsi tout ce qu'on souhaite partager avec lui , j'apprend ainsi à écrire sans stylo sans papier avec ma singularité.
Une simplicité proche de ce que dois être nos existences pas des réponses ni des questions mais des œuvres qui restent éternellement libres comme des espaces de liberté qui s'offriront aux lecteurs et à nous mêmes . Je vous envoi un nuage de lettres et de douceurs , confiance dans la souplesse de la vie et de votre poignet. peace

Vanina du Château 08/07/2014 07:13

Votre parcours inspire la débutante que je suis. Je vais vous lire. Votre univers me parle.

Jean-Louis Gillessen 28/06/2014 21:59

Oui, quel parcours de vie, fait de rencontres avec la théorie appliquée sur le terrain sous-tendus à deux par un caractère trempé, le tout qui tonne, détonne et donne une plume qui écrit et dit juste les choses de la vie ... A suivre

Pâques 28/06/2014 19:32

Un beau parcours et qui ne fait que commencer :-)
Oui, j'ai retenu le " Il " en moi ...
C'est génial car nous sommes plusieurs dans ce cas !!!

Rolande Quivron 28/06/2014 10:03

C'est vraiment une excellente nouvelle que l'éclosion du talent d'un futur jeune écrivain.

Son immersion dans le temps et l'espace, ses parcours professionnels lui ont ouvert les portes de la souffrance. Et, surtout celle de son cœur, plein d'empathie envers les moins chanceux.

Avec, pour lui, mille souhaits de vivre toujours avec la Joie et le sourire dans l'âme. Car c'est elle qui le fera chanter.

Edmée De Xhavée 28/06/2014 08:56

Bien évidemment... quelqu'un qui cultive la joie et pas la morosité. Avec un tel cocktail génétique, ça ne peut que fleurir!

Carine-Laure Desguin 28/06/2014 06:44

Un parcours professionnel qui enrichit l'inspiration. Toutes ces rencontres, l'humain face à l'humain, façonnent les mots que l'on jette sur le papier, c'est certain.