Le blog Ladybooks a chroniqué "Mamie Paulette" de Séverine Baaziz

Publié le par christine brunet /aloys

https://ladybookss.wordpress.com/2018/05/24/mamie-paulette-de-severine-baaziz/

https://ladybookss.wordpress.com/2018/05/24/mamie-paulette-de-severine-baaziz/

 

Le résumé:

« Jules, quinze ans, a toutes les raisons  de déprimer. Sa mère n’a d’yeux que pour les roses, les chats et la chasse à la poussière ; son père est tremblotants de tics ; ses camarades de classe adeptes du langage des poings. Et pour couronner le tout, sa grand-mère, aussi aimable qu’une lame de guillotine, emménage sous son toit… Sauf que la petite dame aux pas ankylosés d’arthrose va donner du sens à sa vie. »

Ma chronique:

« Mamie Paulette » sortira fin mai aux éditions Chloé de Lys et est le deuxième roman de Séverine Baaziz. J’ai rencontré l’auteure lors du Salon du livre de Metz et j’ai tout de suite été attirée par cette couverture très singulière. Mamie Paulette apparaît sous les traits de la reine Elisabeth. Le ton est donné!

Paulette Chedart alias Mamie Paulette, 80 ans, regarde tranquillement ses enquêtes policières du vendredi soir lorsque son bien-aimé Pierrot, 85 ans, décède subitement d’une rupture d’anévrisme alors qu’il était aux toilettes… Paulette revoit son fils unique Philibert, son épouse Marion, et leur fils unique Jules lors de l’enterrement. Des retrouvailles furtives, le fils et sa bru ayant d’autres chats à fouetter. Paulette se retrouve seule et n’est pas mécontente. Mais c’était sans compter sur le défunt époux qui livra dans une lettre ses dernières volontés: que Paulette aille vivre chez leur fils. La solitude éphémère de Paulette prend fin tout comme la vie tranquille et monotone de Philibert. Paulette accepte les conditions, sa progéniture, beaucoup moins. Les premiers jours de cohabitation sont hostiles, les liens ont été rompus il y a longtemps déjà. Très vite, Paulette se rend compte que son petit-fils souffre en silence. La nouvelle tatie Danielle va alors se métamorphoser et tout faire pour lui redonner goût à la vie.

J’ai beaucoup apprécié ce roman. Séverine Baaziz nous offre une galerie de personnages détonants! Mamie Paulette est hilarante, elle multiplie les coups bas et les scenarii rocambolesques pour pourrir la vie de son fils et de sa femme et ne va pas leur faciliter le quotidien! Surnommés Tic et Tac (en référence à leurs TOC), le couple a de quoi faire rire. Marion, la belle-fille, est le sosie de Bree de la série « Desperate Housewiwes ». Maniaco-dépressive, elle passe ses journées à bichonner ses rosiers et ses deux chats persans, qui répondent aux doux prénoms de Vipère et Cobra! Très occupée par ces diverses occupations, elle préside également une association pour la protection des félins « Chapristi » et organise des concours de beauté pour félins. Philibert est assureur et n’a d’assuré que son métier. Gauche, maladroit, véritable empoté, peureux, il est sans cesse ridiculisé par son beau-frère luxembourgeois, homme de poigne et d’argent. Le couple est englué dans une routine ennuyeuse et tellement monotone! Heureusement que la tornade Paulette est là pour mettre le désordre et du même coup rétablir une véritable harmonie familiale.

Car derrière le rire, se dissimulent la tristesse et la souffrance d’un jeune garçon, celle de Jules, le petit-fils, 15 ans. Complètement à l’écart du noyau obsessionnel formé par ses parents, le jeune homme se renferme et n’a personne à qui parler. Enfin ça, c’était avant l’arrivée de Paulette. La grand-mère, qui a le don de mettre le nez partout, prend Jules sous son aile et une belle histoire naît entre ces deux-là. « Mamie Paulette », c’est avant tout l’histoire d’une belle rencontre intergénérationnelle. Le lien fusionnel entre la grand-mère et son petit-fils est très beau, très touchant et parlera à tous. Derrière cette apparence de fer, la dame cache un grand cœur.

Je conseille?

Un beau récit sur l’importance de la famille, sur les liens avec ses ainés, le tout ponctué d’une bonne dose d’humour, de rocambolesque et d’émotion. Le roman est à l’image de « Mamie Paulette »,  un vrai feu d’artifice! Une belle découverte.

Publié dans avis de blogs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 14/07/2018 15:04

Tout à fait le genre d'histoire que j'adore !
Le prochain sur ma liste :-)

Jean Louis Gillessen 14/07/2018 12:08

Un réel plaisir de te retrouver aujourd'hui ici, Séverine, dans cette riche note de lecture que je vais partager, ajouter à celles déjà parues : bravo et reconnaissance à toi.

Séverine Baaziz 14/07/2018 09:05

Voilà une jolie surprise matinale ! Merci Christine et merci mesdames pour vos commentaires ;-)

Micheline 14/07/2018 07:50

Alléchante note de lecture.

C.-L. Desguin 14/07/2018 07:39

Une note de lecture qui accroche le lecteur. Bravo, Séverine.