Les secrets de Polichinelle : Silvana Minchella

Publié le par christine brunet /aloys

On connait l'auteure Silvana Minchella... mais Silvana a également été chroniqueuse sur Actu-Tv, elle témoigne :


- Il y a plusieurs années, j'ai accompagné Bob pour une série d'interviews. Je ne m'étais jamais trouvée de ce côté-là du micro et à mon interrogation, Bob a répondu "tu te débrouilles". C'est sa façon de procéder pour voir ce qu'on a dans le ventre. Je n'en menais pas large mais j'ai passé le test à la satisfaction du jury.


 

- J'ai une foule de souvenirs. Chose amusante, c'est que mon meilleur souvenir et ma pire galère sont reliés à une même chronique. Nous sommes allés chez Julos Beaucarne pour l'interviewer au sujet de son nouvel album "Le balbuzard fluviatile". Un homme aussi talentueux qu'adorable. Le courant est passé immédiatement et de fil en aiguille, il nous a proposés d'aller dans un champ voisin découvrir "les pagodes". Et là, perchée sur mes escarpins, j'ai marché à ses côtés parmi les orties et les trous dans la terre. Stoïque. Bob, qui est très farceur, a écrit un petit mot à Julos le lendemain pour lui dire que je m'étais foulée la cheville...


- Ma dernière chronique date de deux ans à peu près. C'était pour le salon du livre de Braine-L'Alleud. C'est Bob le grand patron d'Actu-Tv, c'est lui qui décide avec qui il a envie de travailler.


- Enfin, je viens de terminer un recueil de poésie évoquant la passion amoureuse au parfum de phéromones... je sais que tu apprécies ma plume coquine...

 

Publié dans interview

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edmée De Xhavée 07/12/2017 14:30

Je me souviens de ton interview de Julos, tu avais une tenue très gentlewoman farmer, ha ha ha!

Silvana 07/12/2017 16:51

ouais

Jean Louis Gillessen 07/12/2017 14:19

Ouuuuh j'ai hâte de découvrir " la passion amoureuse au parfum de phéromones..." ! Autre : je ne sais si Julos marchait ou était en chaise roulante (auquel cas il triche ... concernant les trous et orties), car en décembre 2015 et en mars 2016, par deux fois il est venu voir ma pièce Léon 20H30 et se faisait pousser en chaise : sacré bonhomme, nous avons bien ri !

Silvana 07/12/2017 16:51

A l'époque de la promenade aux "Pagodes" il marchait vaillamment le bougre. Les trous et les orties ne le dérangeaient pas. Si j'avais su, j'aurais prévu des bottes.

C.-L. Desguin 07/12/2017 06:12

Petite promenade matinale dans les orties, pourquoi pas, ça remue les sangs, paraît-il.

Silvana 07/12/2017 16:51

Avec Bob et Julos, les sangs étaient déjà pas mal remués...